AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion


Partagez|

Yoshimura Kenji[ok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Yoshimura Kenji
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Aspirant ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 31
Date d'inscription : 03/05/2007
Village : T'en pose des question moi ?
Armes : Boire...
Fiche RPG

MessageSujet: Yoshimura Kenji[ok] Jeu 03 Mai 2007, 22:56

Nom:Yoshimura

Prénom:Kenji

Age:16 ans

Grade: Déserteur

Comment avez vous connu le forum? Je suis Starkiller, mais mon perso me gonfle.


Tout commença il y a 500 ans. A cette époque, le monde était gouverné par 5 grands empires ninjas aujourd’hui oubliés.
Ces grands empires étaient gouvernés par des seigneurs ninjas. La majorité ne devait d’ailleurs le nom de seigneurs ninjas qu’au fait que ces empires soient gouvernés par les ninjas. Ils n’étaient en aucun cas des grands combattants. Malgré tout, ces 5 empires étaient en guerre perpétuelles et sans espoir de paix.
Pour compenser la relative faiblesses de ses combattant, un de ces empires passa un pacte avec le roi des démons. Celui-ci lui fournirait des combattants d’éxeptions en échange, l’empire sacrifierait 10 civils pour chaque démon. Ce n’était bien sur que des démons de catégorie mineurs, ayant soif de combat et de sang humain.
Ces empires disparurent, mais pas ces démons. Ceci est l’histoire de l’un d’eux, ou plutôt, de sa descendance.
Ce démon s’appelait Kogoro. C’était un démon mineur, comme tout ceux qui était envoyé sur Terre, mineur ne signifiant aucunement qu’il était faible, mais seulement qu’il n’avait pas encore atteint sa taille définitive.
Celui-ci faisait partie d’un groupe de dix démons ayant pour but d’assassiner la garde reprochée de l’un des empereurs. Sur les dix démons, neuf existent encore de nos jours et son connu sous le nom de Bijuu. A cette époque ils avaient encore une apparence plus ou moins humanoïde.
Revenons au cas de Kogoro. Ce démon avais donc été envoyé sur Terre pour exterminer avec ses 9 amis la garde rapprochée d’un empereur et, accessoirement l’empereur en question avec.
Ils finirent par attendre leurs objectifs et tuèrent tout les gardes en question et l’empereur.
Mais des dissensions apparurent, chacun voulant dévorer plus de chaire humaine que d’autre. Il s’en suivit un violent combat qui entraînât la dispersion du groupe, chacun partant semer mort et désolation, tout, sauf un, Kogoro. En effet, ce dernier n’était pas aussi puissant que ses congénère, et se fit piégé dans l’une des attaques qu’on lui lança, l’éternelle prison de glace.

450 ans plus tard, la prison, sous les assauts du temps et des hommes céda, et, ce qui n’aurai jamais du être libéré le fût.
Kogoro le démon retrouva donc sa liberté, mais, le monde avait changé, ses coéquipier, ces traîtres avaient et ce pendant plus de 400 ans continués à évoluer et à grandir au point de devenir des monstres. Il ne pouvait espéré se vengé, pas maintenant en tout cas.
Il décidât donc de passer le temps en tuant des humains, ce qu’il fit, jusqu’à ce jour.

Alors qu’il était entrain de raser un petit village, près de Kusa, une personne tenta de s’interposé, c’était une jeune femme, visiblement une Kunoichi de Kusa. Ils le savaient tout deux, ce combat était perdu d’avance pour la jeune femme, mais elle s’obstinait et, étrangement, Kogoro n’arrivait pas à la tuée, à chaque fois, il déviait son coup, comme effrayé par quelque chose.

Kogoro : « Tu ne connaît donc pas la peur ? »

Kunoichi : « Je n’ai pas le droit d’avoir peur ! Je dois défendre mon village, je dois défendre ceux qui ne peuvent le faire eux même ! »

Alors la jeune femme lança une ultime attaque. Elle était persuadée d’y laissée sa vie, et pourtant, Kogoro ne fit rien, il se prit le coup sans bronché.
Le coup aurait été mortel à tout être humain, mais pas à un démon.

Kogoro : « Jamais je ne comprendrait les humains… Vous êtes si stupides par moment, et pourtant, c’est chez vous que je me sens le mieux… Je me rends. »

Surprise, la Kunoichi ne comprit pas pourquoi un ennemi aussi fort que lui se rendait face à une faible ninja comme elle.
Malgré ses traits clairement démoniaques il émanait de Kogoro quelque chose. Plus elle le regardait et plus elle se sentait attirée. Et l’attirance était visiblement réciproque.

Elle décidât de livré Kogoro aux autorité de Kusa, mais, arrivé à Kusa, elle fut pris d’un comportement étrange et, au lieu de présenté le démon comme ce qu’il était, elle le présenta comme un survivant du village qu’elle devait protégée.
Le mensonge, bien que peu crédible passa quand même. Elle invita même le démon à s’installer avec elle.
Les débuts furent difficiles, mais peu à peu, ils apprirent à se connaître. Kogoro fini même par s’humaniser.

Deux ans plus tard naquit leur fil, Kenji. Né d’une mère humaine et d’un père démon, il portait et ce dès son plus jeune age les trait des deux espèces. D’aspect global, il était humain, mais, si on y regardait de plus prêt, on s’apercevait qu’il avait les yeux rouges, comme son père, des canines beaucoup plus longues et pointue que la normale et, surtout, une température corporelle beaucoup plus élevée que la normale, environ 40°C.

Malgré ces quelques différences, il fut élevé parmi d’autres enfants humains dans le magnifique village de Kusa. Bien qu’il fût en partie crains à cause de son apparence quelque peu spéciale, il fut vite intégré parmi eux.

Mais un jour, le drame se produisit. Des ninjas du village, se doutant de l’origine de cet enfant décidèrent d’éliminer le problème, allant contre les ordres du Kusakage de l’époque. En effet, ce dernier avait bien remarqué que le sois disant survivant était un démon, mais il décidât que même lui méritait une chance de changé, et, jusqu’à ce jours, il ne le regrettait pas.

Une nuit, alors que la famille dormait, ils passèrent à l’action. La mère fut la première à mourir des mains de ses agresseurs. Une fois celle-ci tuée, ils s’attaquèrent au fils, qu’il considérait comme la pire des abominations au monde.
Alors qu’il allait passé l’enfant au fil du sabre, le père apparu et s’interposa, prenant le coup supposé tuer son fil à sa place.

Kogoro : « Mon fils… vit … vit pour nous… et… ne hait pas ces hommes, ils ne savent pas ce qu’ils font… »

Mais quelque chose se produisit alors en Kenji, comme un déclic. Ces hommes, à cause de sa différence venait de lui voler tout ceux qu’il aimait, et maintenant, voulait le tuer lui. Il ne pouvait en être question, il voulait vivre, il allait vivre !

Kenji : « Ainsi… C’est comme ça que vous me traitez… je ne vous ai jamais rien fait… Je me suis toujours comporté normalement avec vous… C’est injuste !! »

Kenji perdit alors le contrôle de la situation. Il ne se rappelle plus exactement ce qui c’est passé. Tout ce dont il se souvient, c’est que quant il rouvrit les yeux, partout il y avait des cadavres, tous horriblement mutilés. On aurait dit que la majorité d’entre eux avait été étirés et arraché, comme par des mains géantes.
Prit de panique, il sortit de la maison en courant et en hurlant. C’est alors qu’il tomba sur d’autres habitants du village. Tous étaient armés et semblaient déterminés.


Foules en colère : « C’est un démon, tout est de sa fautes, tuez le !! »

C’est alors qu’un Anbu de Kusa apparu, s’interposant entre la foule et le jeune garçon. Son masque animal cachait son visage, mais il émanait de lui une forte autorité.

Anbu : « Personne ne touchera à cet enfant, oui, c’est le fils d’un démon, mais réfléchissez bien, vous à t’il fait du tord ? Son père vous à t’il fait du tord ? »

La foule ne répondit pas dans un premier temps, mais, un murmure commença à naître parmi eux.

Foule : « Mais, c’est un démon, et les démon sont les ennemis des humains ! »

La foule commença de nouveau à avancée, forte de sa nouvelle détermination.
L’Anbu quand à lui sortit tranquillement son sabre.

Anbu : « Oui, c’est un démon, mais c’est avant tout un habitant de Kusa. Mon rôle est de protégé les innocents, si vous tentez quoi que ce soit contre lui, je vous tuerai, jusqu’au derniers ! »

A ces mots, la foule se dispersa. Elle ne souhaitait pas de problèmes avec l’Anbu, la force spéciale aux ordres du Kage lui même.

Anbu : « Petit, allons voir, il n’est peut être pas trop tard pour tes parents. »

Malheureusement, la mère était déjà morte, mais le père, lui, n’étant pas humain, n’avait pas encore rendu son dernier souffle.
Ils le conduisirent alors à l’hôpital de Kusa. Mais celui-ci n’avait plus la volonté de vivre. Sa femme, l’une des deux seules personne qu’il avait jamais aimé n’était plus, il le savait. Il fit alors venir son fils pour lui expliquer toute la situation. Il ne voulait pas le laisser dans l’ignorance.

Kogoro : « Kenji, approche mon fils, approche mon tout petit. Il est temps pour toi de connaître mon histoire, ton histoire. Comme tu l’as sans doute entendu, je ne suis pas un être humain normal ayant été gravement blessé comme te l’avais raconté ta mère, je suis un démon, un vrai. Je suis né il y a pas de 500 ans pour les humains, dans un pays pour vous appelez l’enfer. J’ai été envoyé sur Terre suite à un pacte établi entre notre roi et celui d’un pays et ce pour faire la guerre.
Au cours de cette guerre, je me suis retrouvé emprisonné pendant plus de 400 ans. J’ai finalement réussi à le libérer. Mon objectif n’avait pas changé, exterminé des humains, mais un jour, j’ai rencontré ta mère. C’était la première personne à ne pas me craindre. Je crois que c’est ce jour que j’ai ressentit pour la première fois un sentiment humain, l’amour.
Ecoute moi, mon fils, quoi que l’on puisse te dire, tu es le fruit de notre amour à ta mère et à moi. Je n’ai jamais eu l’intention, une fois sa rencontre faite, de me servir d’elle.
Maintenant, va, mon fils, vit heureux. Ne hait pas ceux qui nous on fait ça, ils ne savaient pas.
Il est temps pour moi de partir. Si j’avais une dernière volonté, ce serait d’aller avec ta mère, au paradis. Mais c’est impossible, les démons et les anges ne peuvent allés au même endroit après leurs morts… Va… Kenji. »

Son père mourut alors. Kenji se retrouva seul, prit entre sa haine nouvelle du genre humain et la dernière volonté de son père, qui était de le voir pardonner.

Suivant la tradition du village, il se présenta dès qu’il eu l’age, à l’académie ninja. Mais, étant encore indécis sur l’attitude à adopté vis à vis des humains, il garda ses distances avec ses compagnons à l’académie. Ce qui ne l’empêcha pas, malgré le fait que son père n’avait aucun talent pour le ninjutsu, de sortir premier de sa promotion à l’académie. Il avait alors 12 ans.

Il forma alors avec 2 autres Genins l’équipe 9 du village de Kusa. Son sensei fut un homme qu’il aurait jugé d’abominable avec lui. Il supposait que c’était à cause de son sang dé démon.
Les missions sans importance s’enchaînèrent, allant du nettoyage de poubelle au gardiennage d’enfant. Kenji commençait sérieusement à regretter son choix de vie.

Moins d’un an après, il était parmi les équipes recommandées pour l’examen Chuunin qui devaient se déroulée en terrain neutre, à Nami no kuni.
Les épreuves de cet examen furent très simples, même pour le plus mauvais des Genins. Il s’agissait de récupérer des informations que seul les instructeurs connaissaient.
Il fut assez simple pour lui de récupéré ces information. Le plus dur fut de les faire partager à ses coéquipier qui, comme les idiots qu’ils étaient, c’étaient déjà fait repéré une fois en essayant de les prendre d’eux même.
La deuxième épreuve consistait à une épreuve de survie. Il devait capturer un rouleau à une équipe adverse, tout en ne perdant aucun membre car, ce dernier détail entraînerait une élimination aussi sec.
Pour cette épreuve, ils furent lâchés sur un petit archipel à priori inoccupée. Le seul problème était qu’il devait rejoindre une tour située sur un autre îlot, et que les eaux étaient infesté de requins.
Ils mirent alors un plan au point, il allaient rejoindre au plus vite la tour, et là, ils attaqueraient les équipe qu’ils rencontreraient.
La traversée posa peu de problème. Seul l’un des compagnon de Kenji fut légèrement blessé, mais rien d’insurmontable.
Ils finirent par arrivés au pied de la tours. Deux autres équipes étaient déjà là, entrain de s’affrontées, mais ça n’arrêta pas Kenji, qui s’avança, tranquillement vers eux.

Kenji : « Donnez moi vos rouleaux, tous. Ou vous mourez… »

Adversaire : « Qu’est ce que tu me raconte, le bleu ? Tu te crois être au niveau de l’élite comme moi ? Dis toi que je passe cet examen pour la 3 eme fois, donc, tu n’as aucune chance ! »

Kenji réapparu alors derrière l’inconscient et celui-ci fut tranché en deux, pourtant, Kenji ne portait aucun sabre et n’avait composé aucun signe. Mais, quelque chose de rouge pendait derrière lui, comme… un troisième bras spectral.

Adversaire 2 : « Un… un démon !!!! »

Kenji : « Oui, je suis un démon… Et alors ?... »

Les deux groupes lui déposèrent alors leurs rouleaux et s’enfuirent lamentablement.

Coéquipier 1 : « Tu pouvait pas te retenir ? T’avais besoin de le tuer ? Maintenant, on est catalogués comme dangereux ! »

Coéquipier2 : « Cherche pas, c’est un démon, il n’est pas comme nous… »

Mais Kenji était seulement à moitié démon, il était aussi un être humain, il comprenait. C’était la première fois qu’il tuait en toute conscience quelqu’un. Sur le coup, cela lui avait paru si… facile. Ce troisième bras avait tellement de force qu’il n’avait presque pas besoin de force pour écraser ou trancher quelqu’un en deux.

*Ils ne peuvent pas me comprendre, ils ne veulent pas me comprendre. Je n’ai pas choisit de naître demi démon.*
Revenir en haut Aller en bas
http://warofshinobis.free.fr/forum/index.php
avatar
Yoshimura Kenji
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Aspirant ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 31
Date d'inscription : 03/05/2007
Village : T'en pose des question moi ?
Armes : Boire...
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Jeu 03 Mai 2007, 22:56

[Désolé du double post, mais mon histoire est trop longue >_<]


Il n’en voulait pas à ses parents, bien au contraire, non, il en voulait à ces humains. Quand comprendraient-ils ? Humain ou démon, c’est du pareil au même…

Ils furent finalement qualifiés pour les phases finales. Apparemment les requin avaient dégustés une bonne partie des concurrents puisque les sélectionnés valides n’étaient que 8. Il y aurait donc 4 matchs.
Un mois passa pendant lequel Kenji eu l’occasion de se promener dans le pays en toute liberté. Ce mois fut de tout repos, les autres ninjas l’évitant depuis que la nouvelle qu’il était de sang démoniaque c’était répandu.

Le jour de la phase finale arriva finalement. Les combats n’avaient pas été annoncés à l’avance, mais il avait 1 chance sur 2 d’affronter un de ses coéquipiers. Peux lui importait de toute façon, il devait vaincre.
C’est donc sans grande surprise qu’on lui indiqua que son premier Match serai contre un membre de son équipe.
Ils se présentèrent tout deux dans l’arène, se mirent face à face et attendirent l’arbitre.
Celui-ci se présenta quelques secondes plus tard.

Arbitre : « Avant le combat, avez-vous quelque chose à vous dire ? »

Kenji : « Je ne suis pas particulièrement sanguinaire, mais je dois devenir Chuunin, alors, ne te met pas sur ma route. »

Coéquipier : « Enfin on va pouvoir s’entre tuer, démon ! J’attends de te tuer depuis si longtemps ! »

Arbitre : « Alors, allez y ! Commencez ! »

Les deux Genins firent alors un bond en arrière. C’était la première fois qu’ils s’affrontaient, et ce serait la dernière. Bien que Kenji ne soit pas un monstre assoiffé de sang, son ancien camarade lui avait clairement fait comprendre qu’il chercherait à le tuer. Il ne pouvait pas laissé cette insulta passé comme ça. Il allait le tuer. Ce fameux adversaire était un spécialiste du taijutsu. Il tenta donc de l’attaquer au corps à corps, mais une attaque frontale est un suicide contre ce genre d’adversaire.
Kenji eu juste à tendre un bras pour l’attraper à la gorge et le soulevé. Il avait gagné avant même le début du combat, tout le monde le savait, sauf son adversaire.
Il se pencha légèrement à son oreille et lui susurra :

Kenji : « Tu sais, c’est à cause des gens comme toi que je hais les humains. Tu ne me connais pas, mais tu me détestes, car je suis un démon. Mais, malgré le fait que je sois un démon, tu ne t’es pas douté que je sois plus puissant que toi, plus puissant que notre maître, même. Comme tu vas mourir, je vais te révéler un secret, tu vois mes yeux ? Ils sont rouge, mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas uniquement pour faire joli, ces yeux on une capacité bien intéressante, je vois ce qui va se passé une demi seconde avant que cela ne se produise, c’est déconcertant au début, mais bien pratique quand on sait s’en servir. Au fait, tu sais ce que je vois ? Ta mort ! »

Arbitre : « J’arrête ce match, vainqueur, Kenji… »

Le coéquipier de Kenji commença alors à se détendre, jamais Kenji n’oserai le tuer alors que le match était fini. Mais c’était sans compter la haine viscérale qu’il avait des humains. Il sourit à son coéquipier, le laissa redescendre et, de son bras spectral, lui arracha la gorge.

Dans le publique des cris et des injures retentirent. Qui était ce gosse pour ce permettre ce genre de choses ? L’arbitre l’avait déjà déclaré vainqueur. Il n’était nul besoin de tuer son adversaire. Malgré cela, personne ne tenta de l’arrêter lorsqu’il regagna sa place dans les gradins. Il inspirait déjà la peur à la majorité des ninjas présent, et pourtant, il n’était que Genin. Qu’en serait-il s’il continuait à progresser ?

Il attendit ensuite patiemment son prochain combat. Celui-ci aurait lieu contre un ninja de Kiri no kuni armé d’une sorte de Kama dont il se servait pour ses jutsus. Vraiment étrange. Celui-ci ne semblait pas trop faible, il venait de vaincre (exterminer serait plus juste) son deuxième équipier.

Comme précédemment, les deux Genins se retrouvèrent au centre de l’arène. L’arbitre les y attendait déjà.

Arbitre : « Messieurs, vous êtes prêt ? Combattez !!! »

Cette fois, Kenji ne bougea pas d’un poil alors que son adversaire commençait à lui foncer dessus.

Ninja de Kiri : « Alors ! Tu abandonnes ? Tu sais, mon rêve, c’est de tuer un démon ! Tu seras le premier à mourir de ma main ! »

Kenji : « Vous les humains… Quand comprendrez vous… Me faudra t-il tous vous tuer ? »

Ninja de Kiri : « Tu ne nous tuera pas, car c’est moi qui vais te tuer ! »

Le jeune kirien se mit alors à composer des signes, mais, avant même qu’il n’ait fini, Kenji annonça à voix haute sa technique.

Kenji : « Suiton : Mizubushin no jutsu, une belle technique, mais elle ne te servirait à rien. Tu es plus faible que moi, et tu as moins de chakra. Si tu le divises encore, tu vas droit à la catastrophe… »

Ninja de Kiri : « Ne raconte pas n’importe quoi !! »

Malgré les avertissements de Kenji celui-ci s’obstina à utiliser sa technique. Bientôt le jeune ninja de Kusa fut entoure d’une dizaine de clones.
Kenji : « Tu n’as pas voulu m’écouter, je vais maintenant te montrer une chose. Je vais te montrer ma seule et unique technique. »

Les clones : « Ne me fait pas rire, tu n’as qu’une seule techniques, à ton niveau ? »

Kenji : « Je n’ai qu’une technique autre que les techniques de bases. Elle se nomme… Majinken… »

Clones : « Oh, Majinken, c’est un beau nom… mais qui sous entend d’utiliser un sabre. J’en conclu donc que tu ne connaît en fait aucune technique… Comme c’est dommage… MEURT !!! »

Mais Kenji ne plaisantait pas. A vrai dire, il n’avait jamais eu beaucoup d’humour, et ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer.
Quelque chose que le Kirien ne vit pas se planta dans le sol à côté de lui.
Soudain, on entendit comme le son de quelque chose que l’on arrache brutalement du sol.


Kenji : « Tu t’obstine, c’est dommage… »

==Majinken==

Une puissante vague d’énergie sortie de nulle part et fonça sur l’original, le tranchant en deux. Les clones redevinrent aussi tôt de simples flaques d’eau.

Kenji s’approcha du corps coupé en feux, encore animé des derniers soubresauts.


Kenji : « Si tu avait été un bon ninja, tu aurais lu sur mes lèvres quand j’ai parlé à mon coéquipier tout à l’heures. Mes yeux me font voir le futur. Je savait donc où tu était, et ce, à n’importe quel moment. Tu avais perdu bien avant le début du match. »

Arbitre : « Vainqueur, Kenji. C’est notre premier finaliste. »

Mais il n’y eue pas d’autres combats. En effet, lorsque le match suivant fut fini, son vainqueur déclara forfait. Il décidât qu’il valait mieux rester Genin toute sa vie que de mourir face à un démon comme lui.
Kenji rentra donc chez lui, seul, son maître ayant décidé qu’il était plus sage pour lui de se ternir à l’écart de son démoniaque élève. C’était sans doute la plus sage des décisions à prendre.
A peine de retour à Kusa, il fut convoqué par le Kusakage. Serait-il félicité ? Ou au contraire réprimandé ? Quoi qu’il en soit, il ne pouvait décliner la convocation et se rendit donc chez le maître suprême de ninjas de Kusa.


Kusakage : « Ah, Kenji ! Installe toi. »

Après s’être incliné comme il se devait, Kenji prit un siège.

Kenji : « Maître Kusakage, je pense que vous voulez me voir à propos de l’épreuve de sélection des Chuunins ? »

Il n’était pas difficile de savoir pourquoi il était convoqué, surtout que ses yeux l’en avais avertit quelques fraction de secondes avant.

Kusakage : « Bon, je ne te cacherai pas que comme beaucoup de nos concitoyens, ton origine démoniaque me pose quelques problèmes, mais n’oublie jamais une chose, mon enfant, c’est que, tout démon que tu est, tu est humain, et ce à part égale. Mais nous ne sommes pas là pour parler de tes origines, mais de ce que tu as fait au tournois. »

*Nous y sommes, il va donc me reprocher d’avoir tuer sans raison ?*

Kusakage : « Je t’avouerais que le fait d’avoir tuer ton coéquipier sans le moindre remords,et ce, alors que l’arbitre allait te déclaré vainqueur à été plus que mal vu, surtout par sa famille et ses amis. Malgré tout, tu à fait montre de tels capacités que le conseil à décider qu’il ne pouvait se passer de tes services. Félicitation, te voilà Chuunin. »

Kenji : « Merci, maître. J’essayerai de m’en montrer digne. »

Kusakage : « Je suppose que tu connaît le rôle du Chuunin, je te ferai donc grâce des détails. Il a été décidé que tu ne pouvais pas assumer toutes les fonctions qui vont avec ce grade. Te confier la vie d’autres ninja, sachant ce que tu as fait serait impensable. Voilà pourquoi nous t’affectons à la brigade des Oi-nins. »

Kenji était stupéfait. Lui, un Oi-nin ? Il était pourtant connu que ces hommes formaient l’élite de l’élite. Comment un simple Chuunin comme lui pouvait il avoir le niveau ?

Kusakage : « Dans un premiers temps, tu sera uniquement envoyé en mission de repérage pour que les Oi-nins confirmés, et plus puissants, fasse leurs travail. Tu peu partir. Tu commences demain. »

Kenji : « Merci, maître ! »

Kenji sortit alors du bureau. Il ne savait pas comment il devait prendre cette nomination. C’était à la fois un cadeau, et une insulte. Pourquoi ces humains ridicules le considérait ils comme un démon quand ça les arrangeais, et comme un humains le reste du temps ?

Il se lança malgré tout dans son nouveau travail avec autant de cœur que possible. Et une détermination nouvelle naissait en lui peu à peu. Il allait tout faire pour être accepté dans le village. Il en avait assez d’être la curiosité locale, le monstre, l’arme… Il voulait qu’on le reconnaisse à sa juste valeur.
Pendant plusieurs années il exécuta son travail, sans broncher, se rapprochant petit à petit du niveau d’un vrai Oi-nin. On n’hésitait plus à lui confier de vraie mission et, peu à peu, le village commençait à lui accorder sa confiance. Confiance véritable ou ruse ?
Il ne le savait pas, et il avait comprit que, par moment l’ignorance était une force, car elle évitait toute forme de doute.
Les Kages se succédèrent, Gadel-sama arriva au pouvoir, puis ce fut le tour de Shikamaru-sama. Le monde qui les entourait avait changés entre temps. Le temps des échanges fraternels n’était plus, celui de la guerre ouverte était proche. De plus en plus les missions qu’on confiait au jeune homme consistaient à assassiner des hauts dignitaires ennemis au détriment de la chasse aux déserteurs, véritables plaies pour tout village.
Il sentait que l’heure où il devrait choisir entre son côté humain et son côté démon approchait. Allait il continuer à servir Kusa ? Ou au contraire allait- il chercher à la dominée ?
Mais, finallement, au cours d'une mission, la décision fut prise à sa place. On lui demanda plus qu'il ne pouvait fournir.
Sa mission était simple, il devait tuer un déserteur, ce qui, en soit, ne posait pas de problème. Pendant une semaine, jour et nuit, il traqua sa proie, mais il s'aperçu qu'il avait été trompé. Son Kage lui avait caché que sa cible était une femme. Or, il s'était interdit de porter ne serait-ce que la main sur une femme. En celà, il est d'ailleurs le plus humains des ninjas.
Il laissa donc sa cible en vie, ce qui représentait pour un Oi-nin une faute grâve, et retourna à Kusa, présenter ses excuses pour son échec. Mais on ne lui laissa même pas le temps de parler, à peine eu il mit les pieds dans Kusa qu'on chercha à le tuer. Une fois de plus, les humains le trahissait.
Il prit donc à contre coeur la fuite, laissant derrière lui la vie qu'il avait mené jusqu'à présent.





Description physique :

Plutôt petit pour un humain de son age, il pourrait passer inaperçu de dos s’il n’avait pas les cheveux roux.
De face, on reconnaît presque instantanément sa parenté démoniaque. Il à les yeux rouges, sans iris, et possèdes de grandes canines, en moyenne plus grande de 50 % par rapport à celle d’un humain normal.
Il ne possède aucune cicatrices quelqu’elles soient, et pas la moindre trace de poil sur le visage ou le reste du corps d’ailleurs.
Il porte en général des vêtements amples, le plus souvent il s’agit d’un Hakama dont le haut est blanc cassé et le bas noir. Nulle part on ne voit la traditionnelle sacoche ou l’étui à shurikens. Ceux-ci sont entièrement dissimulés dans ses vêtements.
Attention : il a une caractéristique que l’on ne voit pas ou peu, un bras spectral ayant environ 3 fois la force normale d’un de ses bras et d’une portée de 1m50.

Description psychologique :

Bien qu’on le dise totalement imprévisible et très lunatique, il n’en est rien, au contraire. Il reste en général assez calme dans les situations les plus critiques, et ne s’énerve presque jamais, ce qui vaux mieux pour son entourage, car c’est dans ces moment là que l’on sens le plus son ascendance démoniaque.
Il ne ressent pas vraiment de haine pour les humains, mais se désole que ceux-ci en éprouve à son égard juste à cause de son origine.
Il a un sens de la justice un peu spéciale. En effet, pour lui un crime, surtout si c’est à son encontre, entraîne une punition. Celle-ci étant souvent dispensée à l’aide de son troisième bras, elle a donc des conséquences assez graves sur la santé de la personne.

Code:

[Bon, j'ai pas les yeux en faces des trou ce soir, je finirai de mettre les codes comme il faut demain]
Revenir en haut Aller en bas
http://warofshinobis.free.fr/forum/index.php
avatar
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Jeu 03 Mai 2007, 22:58

uaaah > < vive le courage re- bienvenue en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rin Tohsaka
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'Akatsuki
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 890
Date d'inscription : 21/05/2006
Village : Aucun
Armes : Mon intelligence :}
Fiche RPG
Feuille de personnage
Relations:
Techniques:

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Jeu 03 Mai 2007, 23:00

Fiche largement validée!
Re bienvenue
Pour le codet'as pas besoin^^ Comme t'as déja eu un autre perso tu connais les règles^^

_________________
Fallenprincess
Even Angels fall...
Revenir en haut Aller en bas
http://alchemist.darkbb.com
avatar
Yoshimura Kenji
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Aspirant ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 31
Date d'inscription : 03/05/2007
Village : T'en pose des question moi ?
Armes : Boire...
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Jeu 03 Mai 2007, 23:01

J'ai oublier le point le plus important, excusez moi.

Merci, et félicitation à ceux qui ont lu jusqu'au bout, il vous reste encore 350 pages (je plaisante bien sur).
Revenir en haut Aller en bas
http://warofshinobis.free.fr/forum/index.php
avatar
Kon
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Aspirant ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 31
Date d'inscription : 03/05/2007
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Jeu 03 Mai 2007, 23:14

Et voilà ai tout lu!! xD Félicitez-moi maintenant!
C'est vachement accrochant comme histoire sérieux!!

Rebienvenue parmis nous Jiji!

" Ca va faire un malheur ça à la radio avec un demi hollow! Euh démon! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nakamura Nodoka
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chuunin
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 737
Date d'inscription : 10/08/2006
Village : Konoha
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Ven 04 Mai 2007, 22:53

J'ai qu'un mot a dire (enfin non plusieur)
D'abord ... wow ... impressionnant xD Le courage des gens m'abat toujours sur place ...
Re-bienvenu pis amuse toi toujours bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Deidara
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Sam 05 Mai 2007, 00:01

re bienvenu!
Par contre.... ton truc de démon j'ai pas rès bien compris et y'a que neuf démon pas dix.... alors explique moi stp parce que la...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoshimura Kenji
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Aspirant ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 31
Date d'inscription : 03/05/2007
Village : T'en pose des question moi ?
Armes : Boire...
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok] Sam 05 Mai 2007, 00:09

Arf, si tu lis bien, c'est pas compliquer. En fait, je suis partit du délire qu'à la base, les bijju, les 9 démon, faisait partie d'un groupe de 10, mais, le dixième, contrairement aux 9 autres s'est en gros retrouvé coincer au stade "démon mineur" alors que les autres sont devenu ce que tout le monde connait, pas plus compliquer que ça.

Commentaire Kon: Voyez chers auditeurs qu'il y à des tordus dans ce monde!!

----> se tire en courrant

==> Commentaire de Kenji: Peluche, rien ne sert de courrir, il faut partir à point, et avec un bras spéctral de 1m50, j'ai un avantage pour te rattraper.

Je vais reprendre doucement, car quand je relit mon semblant d'expliacation...

En gros, voilà : Naruto est dans un univers un peu... spéciale dirons nous, on y trouve toute sorte dêtre plus u moins monstrueux, des bijuu et autres. Mon histoire est plus ou moins une spéculation les origines de ces bijuu si tu préfère (je ne remet pas en cause le fait qu'ils soient 9, loin de là). Et j'ai été jusqu'à leurs inventer un "lien autre que celui d'être de grosses bêtes monstreueuses. Dans mon histoire, je dis qu'ils sont à l'origine des démon mineurs dont on à acheter les services. Est ce que c'est plus clair ? (kon, rajoute un commentaire, et je te met dans la machine à lavée pour au moins trois cycles).
Revenir en haut Aller en bas
http://warofshinobis.free.fr/forum/index.php
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Yoshimura Kenji[ok]

Revenir en haut Aller en bas

Yoshimura Kenji[ok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Equipe 4 : Yosuke, Kenji, Youso, Nara
» Kenji Onô
» La clairière de Kenji
» Passage au crible [Kenji]
» Okuten Kenji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puissance-Naruto V 1.1 :: Hors-RPG :: Corbeille-