AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion


Partagez|

Le super bureau de la Raikage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Le super bureau de la Raikage Mar 04 Déc 2007, 00:58

La porte à demi ouverte, on pouvait apercevoir par cette porte à demi fermer une jeune femme brune, enfin brune elle avait les cheveux noir. Lunette sur les yeux pour lire des papiers, plutôt des rapports de missions et d'autres requête peu intéressante. Son visage montrait de l'anxiété et plutôt fatigué, elle n'avait point dormis de toute la nuit et pour une fois elle ranger tout ses papiers. Depuis la mort de l'anbu elle était surchargé, des rumeurs circulent l'avait menée à les taire. Mais ce n'est pas facile contre un pays de petit villageois inquiet, qui craignent la guerre. Mais celle ci le pays sera peut être obliger de la faire. Enfin la Raikage se releva de son bureau et ferma la porte d'un claquement brusque qui fit trembler les murs.

Les bruits de pluie taper sur la vitre du grand bureau, un grand bureau en plein milieu, il était de couleur or/marron. Il y'avait un canapé rouge flamboyant sur le côté. Enfaîte c'était ici que Nanami dormait la majeur partie du temps. N'ayant plus le temps de rentrer chez elle. Et cela ce voyez au grosse cerne qui orner ses yeux. Mais un Raikage ne prend pas de vacance espérons que cette crise passera. Mais le plus inquiétant pour elle c'était d'avoir envoyer deux de ses hommes enquêter à Konoha, une mission d'espionnage qui ferait toute la différence. Le pays était entre leurs mains, mais ce jeune garçon l'inquiéter, il fallait qu'elle en sache plus sur lui.

*Miki...Taro...*

Il ne devait pas être très loin, ouvrant un grand tiroir ou elle mettez les dossiers les plus important, fouillant à travers ceux ci pour trouver son nom. A genoux par terre sa jupette salissant sur le sol, Nanami fouiller dans tout les tiroirs de plus en plus vite, enfin. Il était la, Taro en lettre capital noir. De ses douce main, la brunette prit le dossier retourna s'asseoir à sa chaise confortable en s'attardant à la fenêtre fraîche, posé sa joue dessus lui rafraîchissez son visage pale. Une fois avoir quitter la fenêtre ça chaise grinça et elle ouvrit l'épais dossier.

"Je ne savais pas qu'il était si... épais."

Anxieuse de ce qu'elle allez trouver, elle remis ces lunettes quelle avait quitter quelques temps plus tôt. Un bruit sourd vint la faire sursauter, sa voix forte cria d'entrer et sa coéquipière lui apporta une tasse de café. Elle le prit avec enthousiasme et renvoya la demoiselle qui lui disait si souvent de faire son travail. Refermant enfin la porte la Raikage pu se concentrer à nouveau sur sa tache:

Code:
Miki Taro:
Descendant direct de la famille Taro, grande famille de ninja, possédant un démon: Raijuu. Cependant, le pays se fit attaquer il fut envoyer au combat et Raijuu s'empara de son corps, le Raikage usa d'une technique sacré.

Relevant les yeux du dossier eu soudain le visage de son père dans les yeux, Nanami était la fille du Raikage précédent, à sa mort elle avait était obliger de reprendre le flambeau. Réajustant ses lunettes elle continua:

Code:
L'enfant s'en sortit indem, il avait juste quelques trouble mentaux. Et même de perte de mémoire in-expliquer. Une affaire à un lien très proche du jeune homme, une fille étant retrouver morte dans la foret, elle était sa copine à l'époque mais nous n'avons pas trouver de preuve sur cette affaires des plus étrange.

Voila à peu près ce que contenait le dossier, une affaires bien trouble planait sur ce garçon. Comment Nanami pouvait lui faire confiance alors qu'il était suspecter de tous ? La jeune femme ferma le dossier buvant un peu de café pour se maintenir en vie, mais sa tête lourde se faisait sentir et elle posa tout doucement sa tête sur le dossier ou elle s'endormit paisiblement. On pouvait juste lire "Taro".

"Mi-chan ~"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mar 04 Déc 2007, 01:36



Fond musical, vous comprendrez en lisant pourquoi j'ai prit ce petit fond xD. Toute façon ça lui va très bien à l'autre blédard.

Retour de mission, moins frai de décembre. Passez la grèle, les caniculles et la bourgeaisons des fleurs. Nous voici en plein dans les fêtes de fin d'années, la neige pointe le bout de son nez et l'ambiance festive renait. On fête pas Noël à Kumo ? Allez vous faire BIP, soyons fou ! Miki fêtera Noël si ça l'arrange et vous l'aurez dans le BIP ! Petit bonnet vert sur la tête, écharpe verte autour du coup et gros manteau assortis, Miki était paré pour l'hivers. Même pas peur, viens déluge ! Même pas peur ! Dans la bouche, il portait une grosse sucette style "very american, so lollipop" vous voyez les énormes sucettes coloré des USA. Ben voilà.
Nous avons parler du temps, de l'autre blondinet doré au allure d'un surfeur californien. Placons donc le décor ! Pas très loin du conseil, par-ci, par-là, entre deux rues se trouvait le grand blond. Il marchait - comme d'habitude, pas très droit - sans se soucier de rien. Quelqu'un pouvait très bien arrivé de front, il s'en foutait. Pourquoi ? Il a le nez plonger dans un livre. Personne ne dérange un lecteur, lois d'or ! Comme je disais dans ce "pars-ci, pars-là" se trouvait le bureau de la Raikage. Miki n'avait pas revu sa chère supérieur depuis qu'il était rentré de Konoha. Une petite visite surprise, vous aimez ça ?

Le blondinet fit quelque détour pour évité qu'une avalanche de pluie ne s'abatte sur son livre, garda fermement sa sucette dans la bouche et s'avança, doucement mais surement, à l'aveuglette jusqu'a batiment. Par une question d'habitude, il savait assurément où il allait, pas besoin de s'arrêté de temps en temps pour regarder le chemin.
C'est ainsi qu'il stoppa sa marche devant un mur. Vous croyez peut-être qu'il s'est égaré entre temps ? Détrompez vous, il sait ce qu'il fait. Pourquoi prendre les escaliers quand on peut faire simple ? Le jeune homme fourra son livre dans une de ses poches intérieur en coinçant une mystérieuse boite que nous nommerons "boite en carton" la boite en carton était infimement calfeutrer dans la poche à côté du livre, fermement coincer pour qu'aucun mécréant n'essaye de l'ouvrir. Qui sait, ça sévit encore les voleurs de boite en carton.
Prêt à affronter le pire, Miki concentra son taux incalculable de chakra dans ses petits petons et monta le mur. Il monta pèpère, s'en foutant si il avait de la pluie dans la tronche. Pas grave, il a un bonnet xD ! Il continua son avancé jusqu'a une fenêtre, fenêtre entre-ouverte par chance ...

Le blondinet s'apprêta à faire une des plus grosses conneries de sa vie, il choppa les deux côté de son manteau de façon à faire un genre d'aile sombre, poussa d'un coup sec la fenêtre et sauta dans le bureau où se trouvait Nanami en gueulant :


"BATMAAAAAAAAAAAAAAAAaaaa....aaannn..."

Sa voix s'éteignit tragiquement comme quand on tombe du haut d'une falaise. Il retomba sur ses pattes dans un gros bruit lourd, fesant trembler le plancher sous son poid. Ce qui l'avait interpeller fut l'évocation de son nom avant même qu'il n'est témoigner son arrivé ! Non, mieux encore ! Ce n'était pas qu'elle disent son nom qui le surpris, c'était le fait qu'elle dise "Mi-chan" et encore que dis-je ! Il n'était pas surpris, il était effaré !

Le blondinet se redressa en fronçant les sourcils, lançant un regard lourd en suspicions sur la Raikage. Un doigt pointé sur elle, il lui adressa quelque mot d'une douceur invraissemblable à la normal. Il avait une voix très enfantine, chaleureuse et innocente. Comme-ci il sortait d'un cocon et n'avait jamais fait de mal à une mouche. Il était loin d'être aussi pur qu'il parraissait, mais ce n'était qu'une impression ...


"Mi ... chan ... ?"

Petite intonation varié pour démontrer qu'il est étonner XD !
Bizzarement, je lui donnais la voix du chanteur de Pillar que je trouve incroyablement belle xD. Ch'ai pas ... elle est super sa voix ... enfin, elle correspond bien au blondinet quoi.

Il tira sa sucette de sa bouche et la fit tourner devant lui. Une sorte d'hypnotisme avec les motifs en spiral ? Allez savoir. Un petit tripe à lui. Il lu très vaguement les quelques lettres qui s'écrivait sur la main de la Raikage (vous pensiez qu'il pigerait qu'elle dormait ? Vous vous fourrez le doigt dans l'oeil XD) T-A-R-O ? Moi ? Où le cousin XD ?




Pour se faire une idée fixe et précise xD.
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mar 04 Déc 2007, 02:14

En plein dans son rêve à moitié entrain de bavé sur le dossier, Nanami fut brutalement réveiller. Brutalement est bien le mot, elle sursauta sautant sur son bureau, elle était assis dessus en gueulant et mettant ses bras devant sa tête comme pour se protéger. Comme si c'était un ennemi, des papiers volèrent en plein dans le bureau et retomba par terre en un grand bruit de feuilles -logique.-

"AAH NON ME SUIS ENDORMI QUE 3 MIN...utes"

La raikage venait juste de voir son arrivant, pourquoi ne pouvait il pas prendre la porte comme tout le monde ? On es pas à la foire ici, faisait un mouvement brusque son café se renversa sur ses feuilles et le grand bazar qui avait était mit en trois minutes chronos. A cause d'un petit chenapan du nom de Miki, tien Miki. Parlant dans sa barbe la raikage essaya d'évacuer toutes les feuilles pour ne pas en tremper d'avantage. Qu'allez t'ont dire d'une Raikage qui s'endort et qui fou du café partout ? La brunette s'aperçut vite que ses lunette était de travers elle l'es enleva d'un geste et les posa délicatement sur le bureau,-ou elle était toujours assise.- Prenant un air sérieux, oui avec Miki c'est impossible elle lui dit de sa voix douce mais ferme:

"Miki que me vaut votre visite ? Vous avez finit votre mission ? Je veux tout de suite le rapport! Et puis la prochaine fois passez par la porte."

Un doigt vengeur se planta vers elle, "Mi-chan" ? L'avait elle dit en rêvant ? Soudain prit d'un affreux elle chercha des yeux le dossier pour le cacher, comment réagirez t'il si il voyait qu'elle avait des soupçons sur lui ? Si elle faisait une enquête pour voir son passer. Ses doigt frappa le bureau de bois, le dossier était sous ses fesses. Pour une fois qu'elle avait de la chance, mais il ne fallait pas bouger.

"J'ai dit ça ? Vous entendez sûrement des voix."

Comment elle pouvait savoir si elle l'avait dit dans son sommeil ou bien, il entender sûrement quelqu'un lui parler. Des mots lui revient en mémoire "trouble mentaux... jeune fille morte." Pouvait il être dangereux ? Ne pas montrez son inquiétude, elle sauta du bureau et attrapa un tas de feuilles-avec le dossier- et le fourra dans un tiroir. Sentant le courant d'air, pourquoi la vitre était elle ouverte ? On était en décembre, Nanami se trimballer qu'avec une sorte de pull à capuche noir. La raikage s'empressa de fermer la fenêtre. Évitons d'autre surprise pour la journée.

"Ou es Roxanne ?"

C'était sa coéquipière, elle est atteinte d'une maladie grave, ses jours étant sans doute compter. Mais Miki aurait pu la tuer car elle n'avait pas fait ce qu'il voulait ? Arrête tu psychote! En regardant son visage on serait qu'il ne pourrait jamais faire du mal à quelqu'un il était tellement choux >w<. C'est pour ça que certain l'appelez Mi-chan, La brunette trouver ça très mignon et lui disait parfois juste pour l'embêter, quand celui ci faisait comme la des intrusion dans son bureau sans frapper. La demoiselle s'enfonça à nouveau dans son siège et le fit tourner vers le bureau regardant le désastre dessus. Posant ses coudes dessus la tête dans ses mains poussant un soupire.

"Tu va m'aider -bien entendu- pour nettoyer le bazar ?"

Ce n'était pas une supposition mais plutôt un ordre, il avait foutu le bordel, il l'aidera. En plus à deux ça va plus vite, et vu quelle l'es avait déjà lu -méthode rapide: lire en diagonale.- normalement cela ne prendrait pas trop de temps pour les quelques papier tomber.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mar 04 Déc 2007, 11:18

Miki regarda avec des yeux ronds la Raikage qui venait de se reveiller. Ah, elle dormait ? Mince alors xD ! Il leva des bras confiants genre "Ca va allez, je ne suis pas un monstre u_u" Bref, si il croyait réconforter quelqu'un de cette façon ... Miki fit le tours du bureau pour se pencher sur l'épaule de la demoiselle qui venait tout juste de renverser son café sur ses dossiers. Pauvre d'elle, le stress hein, ça fait des ravages !

"Eh ben ... je ..."

Bonne question, hein ? Qu'est qu'il était venu foutre là ? Envie de faire une visite surprise ou d'avoir un peu de compagnie - rappellons le, Mi-chan n'aime pas la solitude - Certainement ça. Il s'assit sur le bureau et fit battre ses pieds dans le vide, tout en remettant son énorme sucette "very american" dans sa bouille.

"Visite de courtoisie, j'imagine =3 ! Un rapport ... (merde j'les mit où >.<) Ah voui !"

Le blondinet ouvrit son manteau à la Matrix mais en vert en fouilla parmis sa multitude de pioche intérieur. "Boite en carton", "LE précieux", quelques sucette. Puis finalement, dans la dernière poche, la plus en bordel trainait un vieux morceau de papier, un peu froisser avec des miettes dedans. Mais où est passé le talent professionel ? Il remit son "rapport" fort bien crasseux et lui brandit sa sucettesous le nez, un style de menace indirect !

Sans aucune explication sur l'état du rapport - a croire que ça ne l'alarmait pas - il fit un sourire très explicite à son happy-titude total. Bon à savoir, l'état du rapport est acceptable comparez à ce qu'il fait de ses affaires d'ordinaire. Fort peu soigneux, imaginez un peu la gueule de sa maison ? Ca fait peur, non ? Des oreillers partout, des fringues partout, des feuilles partout, des livres partout. Tu sauras jeune fille que j'irais chez toi inscesament sous peu (j'sais pas l'écrire ~)
Bien passons maintenant la parenthèse un peu grand XD.


"Je sais que j'entend des voix mais ..."

Un léger pincement au coeur suivit d'un coup de panique. Tout ce qui faisait pensé à sa schizophrénie lui faisait mal. Il le cachait pour avoir trop subit dans son enfance -ce qui lui vaut ses réactions d'enfant. Il réagit comme un gosse, mais ce n'est pas un enfant XD ! Il réfléchit comme un vieux-
Le blondinet se massa nerveusement la nuque et baissa les yeux avant de contiué.


"Ces voix n'était pas celle que j'entendais d'habitude =3 ! Ca cache des choses >.< !!"

Il laissa la Raikage allez fermer la porte et en profiter pour fixer sa chaise. Elle était assise sur un dossier, Taro ... Moi ? Même en haissant profidement ses origines, le blondinet ne pouvait rien faire contre son nom. Il saisit rapidement le dossier et l'inspecta en détail, sans pour autant l'ouvrir. C'était vraiment sur lui ? Tout ça ? S'était quand même ... énorme XD !

"Rox' ? Beuh ch'ai pas ... Le dossier Taro ... il est sur qui ?"

Il ne l'ouvrit pas. Oui, curieux mais pas pour autant indiscret >.< ! Il reposa docilement le dossier sous le nez de Nanami et sauta de la table en réajustant son jean qui recommençait à se casser la gueule. Mais pas grave ! Il aime bien exhiber son caleçon XP !
Maintenant au sol, il sortit son précieux. Le seul, le grand, l'unique ... Tube à bulle ! Oh yeah~

Il dévissa le petit capuchon, et souffla ses bulles ... Jolie bubule ~ Apporte nous un peu de douceur et de couleur dans ce monde de brute ! Le petit chou regarda avec un immense sourire enfantin le bulle voleté pour ... s'éclater sur quelque feuille. Ouais bon, c'est pas la mort ! On l'excuse, il est mignon XD !


"Avec mon tube à bulle, rien ne m'arrête !"

Il passa une main dans son t-shirt et tira dessus, pour le faire glisser sur son épaule. Oh my god *p* !! C'est trop hot @_____@ ! You're so orgasmic ~

[Bon, j'suis en cours alors fallait que je me grouille, désolé si c'est rapide XD !]
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mar 04 Déc 2007, 19:38

La tête du rapport la fit tressaillir, elle fit de grand yeux rond. Il était à demi froissé avec des miettes dessus. Nanami poussa un soupire et le traversa vivement, (bon on va imaginez xD) il n'y avait rien d'inhabituel à konoha, rien. Cette histoire la tracasser tout de même, tien la Raikage n'avait pas remarquer qu'il l'avait une theiere avec du café, elle s'en reversa et en proposa à Miki. Une chef de village ne vie jamais sans caféine. Et dire que celle ci voulait devenir comme son père, forte et juste, mais à se train la elle tiendrait pas. Ses yeux bleu fixé la sucette de Miki, elle était grosse et avait l'air bonne. Celle ci lui rappela qu'elle n'avait pas manger depuis un moment.

La raikage pendant quelle ramasser les feuilles qui était tomber s'assura de faire plusieurs tas, avec urgent, pas trop et poubelle et prêter une oreille attentive sur ceux qui raconter. Alors le dossier vrai ? Il entendait des voix, qu'elles sortent de voix parler t'il ? Inspectant chaque feuille, faisant quelques allez retours de par terre à son bureau elle ne pouvait réfléchir que sur lui. Il commencer à lui faire vraiment peur, si sa correspondez.

En revenant à son bureau, Miki tomba sur quoi ? Hein son dossier que tu regardait l'a pas 5 minutes. Se fixant de tout son corps la bouche ouverte voulant dire quelques choses. Si il apprenait qu'elle étudier son dossier se fâcherez t'il ?


"Je...eh ben...faisait un peu de rangement."

Évitons le sujet, elle pris son dossier et le posa sur la pile de feuilles entasser la. Elle avait sans doute éviter le pire, oui, oui! Comment vous réagirez vous si dans votre dossier il l'a écrit que vous avez commis des meurtres ? Enfin encore une affaires à régler, sa main prit la tasse brûlante et but un peu de son maintenance à la vie quand des bulles de savons attaquèrent les feuilles. La brunette se releva brusquement l'air furibond.

"C'est pas possible! Vous allez faire des traces sur les dossiers et les demandes de missions, voir des rapports, et tout le tralala papetière!"

Non ça veux rien dire, j'invente des mots comme ça, c'est l'éclate. Ce garçon un vrai enfant, c'est sur qu'il était jeune mais quand même anbu. On ne se permet plus quelques folies. Comme faire des avions en papier et les jeter par la fenêtre, si quelqu'un voyait la raikage faire ça ou irai le monde mes chers amis. (ça pu le verni >__<) Il faut protéger le pays, pas faire le zoive.

"Je n'es pas d'autres missions à vous confiez, depuis que la chef de l'anbu nous recevons plus grand chose."

Ses doigt faisaient tagadatagada sur le bois de son bureau et tout cela était accompagné par le retours de la neige, enfin grêle qui taper sur le les fenêtre. Une belle baie vitré, n'es pas sympa d'être Raikage pour avoir un grand bureau vue sur le village ? Enfin Nanami, dans sa tête une question qui lui trottait, elle se lança quand même d'une voix peu assuré:

"Je...Non, enfaîte vous parliez de voix ? Quels genre de voix ?"

Peut être que la brunette avait était un peu direct pour le coup, mais n'ayant pas plus d'information sur le cas il fallait bien qu'elle se renseigne. Mais peut être que cette question le générée. C'était pas si simple que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mer 05 Déc 2007, 17:56

[Tu devrais avoir honte des propos que tu tiens avec les sucettes xD ...]

Nanami proposa du café au petit – grand – blond. Il refusa poliment avec un signe de tête. Non pas qu'il ne soit pas fatigué – si mais mentalement disons – c'est simplement qu'il préferait le chocolat ou autre boisson bourrer de sucre. Non, ce n'est pas un adepte du sel. Vive le sucre ! Les sucettes ! Et les gros gâteaux !
Mais bref, on s'en fiche un peu de ses goûts, enfin non. Ca peut toujours servir ._. J'me comprend.

Miki ronchonna quand la Raikage manifesta son mécontentement vis à vis des bulles. Les bulles c'est beau ! Il reboucha son tube et le refoura dans une de ses poches. Au lieux de rester les mains dans les poches, autant faire une quelquonque oeuvre de charité et aidons la pauvre brune. Il ramassa quelque feuille en jettant des coups d'oeil attentif à leurs contenu. Les milles et un mystère du gouvernement. Laissons donc ça de côté, Miki n'aime pas se faire chié avec les problèmes du style. Voir simple dans la vie, c'est important.

Il remonta sa frange qui lui tombait sur les yeux et se balada à l'aveuglette dans le bureau avec deux trois feuilles, en écoutant Nanami. Pourquoi tué les gens à la tache ?


« Oh ? Pour une prochaine fois ... »

C'est pas qu'il s'en foutait mais il est occupé à lire. On vous à jamais appris que quelqu'un qui lit est imperturbable (fuck c'est quoi ce mot de mes deux xD !?) Il reposa son bordel sur le bureau et fixa d'une façon farouche Nanami. Il l'a craignait ? Pas vraiment, un peu quand même, mais ce n'était pas la raison. Depuis les sérieux problèmes qu'il avait eu au paravent avec des filles, il s'inquiétait fortement pour leurs vie. Pas venant de lui, Monsieur n'est pas méchant, il a peur pour elle à cause de 'lui' ... Il est jaloux, possessif et ne veut qu'une chose, Miki. (C'est lourd en mystère à la Stephen King XD)
Puis la question qu'il redoutait arriva inexorablement, il savait qu'elle la poserait forcément un jour. D'une façon ou d'une autre les gens apprenait qu'il était schizophrène, qu'il le veuille ou non. Il fallait bien dire ce qui était vrai, mais ça inquiétait toujours les autres, surtout quand il apprenait la véritable nature de Kei. Le blondinet vacilla en sursautant, ne pouvant pas y couper, il s'appuya avec force sur le bureau en se penchant dessus.


« Euh ... J'ai souvent des baisses de tensions. Rien de grave. Alors, j'entend des choses qui n'existe pas. » (totalement inventé, je doute que les baisses de tensions affecte l'ouïe XD. M'enfin tu me diras, j'entend bien mon ordi parler moi >.>)

* Miki, pourquoi mentir alors que la vérité sera un jour inévitable ? *

Le blondinet posa ses doigts sur son front en fronçant les sourcils, soudainement prit d'un abominable mal de crâne. Bien qu'il en est l'habitude, la sensation d'impuissance restait insuportable. Que feriez vous si vous saviez que vous hébergiez quelqu'un d'autre dans votre corps ? Que même si cette individu vous portait un respect sans limite, vous ne pourriez rien faire ? C'est ce qu'il se passait, a chaque fois que Kei' se manifestait, le blond ne pouvait rien faire, ni le faire taire, ni l'empêcher de se reveiller, il était condamner à souffrir pour lui. A cause d'une saloperie de schizophrénie. Mais vous savez, Kei et Miki sont la seule et même personne.
Très bon à savoir, Kei' peut réagir autant qu'il veut sur Miki, mais inversement, le blondinet ne peut rien faire. Ca ne s'expliquement, question d'ambition et de maléfice xD. La lois du méchant, moi je ne fais que suivre la règle de bonne conduite u.u ! Le blond lança un regard profond à Nanami, luxurieux et intimidant. Mais aussi triste, la tristesse était peu visible avec Miki, mais pourtant il l'avait toujours.

Il s'assit sur le coin du bureau en gardant une mine très vague et distance. Il avait souvent cette réaction quand Kei' parlait, sa voix résonnant dans sa tête. Il n'était pas la peine de s'évertuer à faire la sourde oreille, elle monopolisait son écoute. D'emerder vous pour le sortir de sa léthargie, moi je ne peux rien mes amis xD.
Même pas capable de demander « Pourquoi » à la question, il passa une main dans sa tignasse blonde en soupirant profondément, comme si un mal le prenait méchament.


[Chercher pas, je suis à l'ouest aujourd'hui, j'écris des trucs chelou xD]
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mer 05 Déc 2007, 22:45

Nanami toujours dans son travail et entre deux café elle s'arrêta de ranger les feuilles quand Miki lui parla. Des baisses de tensions disait il ? Elle lui lança un regard étonné, elle n'aurai pas du tout penser à ça. -Non mais si elle y crois cette cruche.- Mais quand même des baisses de tention elle en avait fait et elle n'avait jamais entendu de voix, un regard doux se posa sur le jeune homme. Il n'avait pas l'air dans son assiette, son regard la tua sur place, pourquoi avait elle posé une t'elle question ? Pourquoi fallait elle qu'elle se mêle des affaires des autres. Mais c'est la Raikage voyons! En plus son petit curieux l'emportait toujours, normal comme chez tout le monde.

"Ah..."

Sous une feuille, il l'avaient encore des feuilles. (Non on s'en fou.) Voyant qu'il n'était plus trop dans ce monde, la raikage se releva pencha la tête vers lui et s'assura d'une voix inquiète si il allez bien. Tout était sa faute en même temps qu'elle idée de poser sa comme question, l'avez t'elle blesser ? Ou bien ouvert quelques chose au plus profond de lui. Se rapprochant du jeune homme qui s'était assis elle l'étreignit de ses deux bras. Ben oui parce qu'un seule c'est pas bien. Posant sa tête sur son épaule, elle en avait presque envie de pleurer, vous saviez pas que c'était les filles qui pleurer pour les mecs ? Ben oui !

"Je..suis la si tu à besoin."

Oooh Elle la tutoyer, non c'est super. Reniflant pour pas chialer elle l'étreignit un peu plus, elle c'était jurer de ne plus pleurer et de montrer sa vrai force au monde entier. Mais avec la semaine qu'elle avait passer elle n'avait pas le droit de craquer ? Non aucunement tu t'essuie les yeux et t'affiche un grand sourire c'est tout! Regarde le pauvre Mi-chan il pleure pas ? Alors fait pareils. La brunette se retira des bras chaud de Miki et le regarda avec un grand sourire et un peu gênée par son geste. Toujours à faire des choses irréfléchi.

"Ah pardon. >//<"

Deux dans un bureau, entrain de ce faire des câlins, non mais je vous jure! Que pourrait bien ses deux jeunes gens ? Ben oui faire un monopoly pardi. Nanami fit volte face et regarda le paysage blanc de kumo, un très jolie pays avec des colline et de l'herbe et puis des montagnes au loin et des forets. Puis délicatement posa sa main sur la vitre et la fit glisser ce qui laissa une trace de doigt dessus, bravo pour celle qui nettoie.

[court >__<]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Mer 05 Déc 2007, 23:43

Miki retira sa main de son front couvert de cheveux blond doré en sentant Nanami se rapprocher, il la contempla la bouche entre ouverte d'un air abattu, comme si vous veniez d'apprendre que vous veniez de rater votre bac. Ca fait mal, hein ? Le chevalier à la triste figure (cf Don Quichotte) aurait bien voulu l'empêcher de sauter dans ses bras mais pourquoi s'en priver ? Il en avait besoin, besoin d'attention. D'une présence féminine. Combien de temps cela faisait qu'il n'avait pas prit une femme entre ses petites papattes protéctrice ? Depuis le temps où Kei' s'est montrer terriblement sanguinaire, exact. Miki eu légèrement chaud
Une sentiment de soulagement se posa dans le petit coeur du blondinet, il resta un moment les bras en croix, ignorant qu'elle réaction adopté. Finalement, il referma ses bras sur elle, en posant son menton sur la tête brune juste en dessous.


« Mer...merci... »

Alors qu'il était sur le point d'être enfin calmer en reprenant son attitude habituel, il commença à s'angoisser. Kei' était toujours là pour cerner le moindre de ses faits et gestes, chaque petit sentiment qu'il éprouvait. Rien ne lui échappait. Rien, même pas un petit plaisir ...

* Hm, Nanami, hein ? *

Son coeur fit un bon dans sa poitrine. Toujours là quand il faut celui là ! Il redrassa violement la tête et hésita à comment agir sur un coup de panique. Il pouvait très bien balancer Nanami plus loin en lui disant qu'il ne pouvait pas se permettre quoi que ce soit à l'égard de a gente féminine. Où bien jurer de la protéger contre l'autre barge. Qu'est ce qu'il pouvait bien faire ? Señor El Caballero (faut que j'arrête avec Don Quijotte de la Mancha XD) Miki opta pour la deuxième option. De toute façon, s'il l'a jartait elle allait sans doute le prendre mal et s'inquieté fortement sur sa santé mental. Il siffla entre ses dents en resserant Nanami contre lui :

« T'as gueule ! »

Sauf que dans l'immédiat, c'était peut-être Nanami qui allait le prendre mal. Même en ayant chuchotter, il avait plus qu'a espérer qu'elle n'est pas capter. Une toute petite espérence ... Presque haletant et prit de sueur froide ('fait grave flipper Kei' xD), Miki eu un peu de mal à répondre au sourire de la Raikage mais avec son forcing, il réussit à ébaucher un petit sourire enfantin [mission #1 complet] et se leva en hatte pour rentrer en conflit personnelle avec lui même.

Il fixa avec un appréhension insoutenable la Raikage de dos, coller à la vitre. Un petit élan de compation forca Miki à s'approcher d'elle. Il se pointa derrière elle avec les bras en avion « Wouuuh » (comme l'ava avec les oreilles de chat XD) et pilla derrière elle, lui mettant un léger coup de hanche au passage.


« Gomen >////< ! Triste temps que l'hiver u_u ... j'aime bien l'hiver =3 ! »

Voilà comment on se contredis royalement xD ! Le blondinet eu pendant l'espace de quelque seconde, l'envie exaltante [mission #2 complet] de passer ses bras autour de la taille de la Raikage. Mais quand même ! C'est la Raikage sale gosse ! Avec un léger teint rosé sur les pomettes. Il glissa son menton sur l'épaule de la demoiselle et regarda les colines toutes blanches ... Ca donnerai presque envie de se rouler dedans. Avec un espèce de smile nekotique, Miki souffla sur la vitre pour faire de la bué (réaction chimique du chaud contre le froid xDDD) et écrivit un petit « M/N Together » Ch'ui trop fort, hein ? Allez va chercher la traduction on en discutera après xD !

Le blond ota sa pattoune de la en la glissant sur l'épaule de Nanami, et un peu dans le dos. Juste l'effleuré, du bout des doigts ... j'adore qu'on me fasse ça, parce qu'après ben j'ai un reflexe fun (c'est très sensuel enfaite xD et hop hop hop, en vitesse se tirant dans le canapé. Une fois dedans, il s'étala, mais dans le sens propre du terme. Enfoncer dedans avec les pattes loin, une main sur l'accoudoir, l'autre derrière la tête. Mais le mieux, c'est le t-shirt qui remonte u_u. On joue les allumeurs sans s'en rendre compte. J'adore-euh u_u
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Jeu 06 Déc 2007, 00:46

Son merci lui fit un bon au coeur, elle pouvait donc aider les gens, et cela lui fit un grand plaisir. Toujours dans ses bras elle lui souffler un souffle chaud dans le cou chaque fois qu'elle respirer. Normal me dirait vous. Elle sentit qui la serrer encore plus, et un mot vient casser tout le truc. Oui Miki tu n'es qu'un bougre pervers qui ne sait même pas flatter une fille. (Arf je me suis même pas aperçut que dans tagueul l'avait rien de pervers, j'ai trop l'habitude avec toi.)[mission # 1 complet] C'est pas grave, alors Nanami pensa tout de suite à ces voix, elle fronça les sourcils, c'est horrible n'es pas de voir quelqu'un qui souffre devant vous s'en rien pouvoir faire ? Comme être une fourmis dans une immenses galaxie perdu. [Mission # 2 complet]

Maintenant le nez collé à la fenêtre elle sentit un coup de hanche, et détourna le regard en bas. Regardant son reflet et surtout celui du jeune homme. Il parlait de la neige c'est vrai que c'était jolie, Nanami avec son écharpe ça devait être marrant. Et puis ses bottes à la recherche de paix dans les hautes collines.

"En regardant ça, j'en oublie parfois que je suis la raikage et je pourrait partir loin de se bureau."

Avait elle parler trop fort, un sourire glisser sur les lèvres, mais la brunette avait fait un choix. Si la raikage abandonné son poste que resterait il du pays ? Il fallait un pilier et c'était elle, alors ses caprices d'enfants pouvez être oublier. Un souvenir lui revient en tête quand la tête de Miki se posa sur son épaule sursautant. Un regard elle était bien et aurai voulut que ce moment dur des heures entières, voir des journée. La à rien faire et regardant ce magnifique paysage. La jeune femme se retourna quand elle sentit sa main lui effleuré le dos, lui faisant frissonner.

Elle le suivi du regard, il venait de se posée sur le canapé, un luxe de la raikage encore. Oui dessus il l'avait des oreiller et une couverture. Ben oui elle y dort quand même dessus, attention au remonter de pheromone de nuit.


"Hey t'abîme pas mon super canapé lit."

Enjambant un papier qui traîner encore, elle s'appuya sur son grand bureau fait de chêne. [Mission # 3 complet] Elle sauta dessus et laissa ses pied voleter dans l'air, sa jupette un peu trop remonter. Hey écarte pas les jambes hein. U__U ça va. Une envie la pris soudain d'être accoter de lui, sautant de son bureau faisant à demi voleter sa jupe noir, se laissant tomber dans le fauteuil accoter laissant partir ses bras en arrière.

"Confortable n'es pas ? Enfaîte tu va squatter mon bureau combien de temps ? Loin que je veuille te viré.

[i]Ben oui la raikage était bien avec lui sa lui faisait de la compagnie, et c'est sympa d'en avoir que de rester à trimer sur des dossier affreux qui parle de nourriture de problèmes et encore d'autres truc que personne voudrait avoir à faire. Elle cala un oreiller derrière son dos et laissa tomber sa tête sur le coter. Oh mais l'a Miki sur le coter xD.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Jeu 06 Déc 2007, 01:39

Miki fit joué ses doigts sur l'accoudoir. Un canapé-lit ? Alors comme ça au lieu de rentré chez elle, elle finissait ses nuits dans son bureau, entouré de dossier, dans l'univers de sa lourde tache qu'était Raikage, perdu dans l'immensité de son travail. C'est malhereux à dire mais la vie ne nous fait pas de cadeau, ou à quelque rare personne. Le jeune homme tripatouilla sa ceinture en cuir à boucle d'argent (mageunifique xD !) en louchant d'une façon enfievré la jupe de Nanami qui se soulevait au rythme de ses pas [mission #1 complet]. Non pas que ça lui arrive très souvent de matter en dessus mais la manière dont elle le faisait reflaitait une infime sensualité qu'il était assez compréhensible qu'un regard se pose dessus et tente désesperément de parvenir à entrevoir la lingerie fine de la demoiselle (c'est moi ... on ne change pas xD)

« J'ai pas la lèpre que je sache XD ! J'abime pas les canapés confortable de toute façon ... »

Légère touche de mérite pour le canapé. Il est laudatif avec les objets maintenant le Mi-chan ? [misson #2 complet] Il glissa sur le côté, de façon à être totalement allongé sur le canapé. Maintenant ce n'est plus la main qui se trouve sur l'accoudoir mais le pied. Les deux mains étaient posées sur sa nuque, et vas-y que je remonte mon t-shirt ! Pèpère, Miki ferma les yeux. Ne croyez pas que le surmenage l'aura, mais c'est un adepte des siestes, il peut dormir n'importe où ! Domage, il fut forcer à remonter quand elle vint s'assoir à côté de lui. C'est bien beau d'être fabulateur mais t'allais tout de même pas rester étaller sur le canapé tout seul ? [mission #3 complet] Il se releva en ronchonnant et regarda du coin de l'oeil Nanami s'installer sur lui. Ah ben, pourquoi pas !

Miki passa ses deux bras derrière le canapé. Ca aurait pu faire comme dans les films, le mec installé devant sa télé entrain de s'endormir à moitié tandis que sa copine dort sur ses genoux. Je ne retiens que les scènes chouette à reproduire XD ! Le blondinet bailla et frotta ses petits n'yeux comme le font les gosses pour poser son front sur l'épaule de Nanami.

« Tout dépendra de toi ... »

Qué ? Ben dit donc xD ! Non, là c'est moi qui m'imagine des trucs un peu déplacer u_u ... Euh donc, reprenons le fil de l'histoire de manière correct voulez vous ? Désormais appuyez contre la Raikage, le charmant jeune homme (expression que j'affectionne tout particulièrement XD) extirpa son bras du dossier et la posa sur le genoux de la demoiselle. Hey ... vous croyez vraiment que Miki est du genre à profiter des filles ? Ne rêvez pas trop ... Enfin t_T ? FARIBOLE XD ! C'est un mec comme les autres >.<

* N'écoutez pas le narrateur >____< !! Y dit n'importe quoi !*

Tu te fiche de moi toi ? Me dit pas que tu t'en rend pas compte ? Avoue que ça te plait ...

* On dirait Kei' >.> ...*

Hm, bref XD ! Miki, avec une demi fièvre soudaine se releva en hatte en s'écartant de Nanami. Kei' faisait encore des siennes. La moindre émotion le faisait réagir. Le mal qui le rongeait ne saissait d'allez lui pourir la vie. Il n'allait donc jamais être tranquille ? Même pas rester tranquille auprès d'une fille ... Surtout, auprès d'une fille. A présent, le blondinet fuyait ouvertement le regard de la brune, cherchant à cacher son malaise. Il fila à l'autre bout de canapé et s'excusa en vitesse de s'être un peu trop rapprocher. Non mais, pourquoi tu vas passé mon petit Miki ? Tu t'étalles dessus et tu files ? Pauvre de toi !
Quel rythme de vie fastidieux ! Le jeune homme chercha dans sa poche 'boite en carton' le moment est venu de vous revelez de quoi il s'agit. Il sortit d'une de ses poches intérieur un boite en carton ordinaire, blanche avec un petit mexicain dessus XD. Un paquet de gateau, tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Il ouvrit son paquet et sortit des biscuits sablé, napé d'un bon chocolat (je pourrais nous refaire la pub) Géné, il tendit avec crainte son paquet. Est-ce qu'elle allait déliberément le prendre pour un petit bonhomme déranger dans sa tête ? Ou le prendre en pitié ... Z'veux un calin T_T !! ... ... ... ... ... Ah non, fini les caprices de star !


« Hm, t'en veux ? >///< »
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Jeu 06 Déc 2007, 02:23

Ses yeux bleu regardait Miki qui avait l'air d'un petit garçon, comment résister ? Il était si choux, si gentil, et si Mi-chan.

"Je ne vais quand même pas mettre un petit garçon si mignon à la porte."

Elle aurait voulut lui caresser ses cheveux tien, comme une maman envers son fils, il avait tellement des mimique d'enfant que sa bouille lui faisait faire un grand sourire quand elle l'apercevait. Pendant qu'une main lui arriva sur le genoux ses joues s'enflammèrent [Mission~# 1 complet]. Mais elle es froide ta main, la Raikage très surprise fit un bond sur le côté comme ci un monstre venait de passer. Non mais si ça fait peur quand on la voit pas arriver. C'est pas qu'elle aurait pas aimer. Mais quesque je raconte moi, c'est la raikage, excuse bidon !

Miki aussi avait parut très gêné de son geste mais c'était lui qui l'avait fait non ? L'avait il fait sans le faire exprès ? Ou alors il n'assume vraiment pas ses actes. Accrochée à sa place a l'autre bout ils avaient pas l'air con c'est deux la. Elle tourna paresseusement [Mission # 2 complet] la tête pour regarder le charmant jeune homme qui chercher une boite. Boite en carton ? Boite à gâteau ! Un grognement de ventre vient taire le silence ce qui rendit la jeune fille plus nerveuse qu'elle ne l'était, stupide caprice de ventre! [mission # 3 complet] Pourquoi faut il toujours que la nature vous arrive en pleine face au mauvais moment.

Baissant la tête elle tendit le bras pour avoir un biscuit et l'engloutit.


"Pas de miette sur le canapé sinon je te le ferais lécher!"

Après avoir finit son biscuit elle se frotta les yeux passant les mains dans ses cheveux. Et pis faisant baisser les yeux, elle devait avoir une tête horrible, ne dormant presque plus, hum ne mangeant non plus à sa faim. Non mais tu va nous faire un malaise t'aurai pas maigrit ? Même plus le temps pour s'entraîner avec son katana qui était dans son fourreaux accoter du bureau, parlons équipement, elle avait un kunai dans sa guêtre, non c'est trop fashion. Tien il y'a pas de sucre pour lui soufflez dessus ? En s'étendant les bras elle admira le plafond blanc et revient à la vitre.

"Je serait bien allez dehors, pour m'entraîner."

C'est bien calme dans se bureau, en plus les voix résonne a certain endroit, le calme fut anéantie par un oiseau se prenant la vitre de plein fouet. très mauvais présage, en voyant la jeune femme se releva. L'oiseau était il mort ? Juste un peu gisant par terre. En trois minutes elle avait atterrit à la fenêtre l'ouvrant en grand. Allez une petite technique de soin ? Nanami n'était pas une experte mais elle connaissez quelques petit truc, alors si tu à un bobo n'hésite pas hein ? L'oiseau repartit sain et sauf, Nanami sauveuse des animaux tu va me faire pleurer.

"Soit plus prudent la prochaine fois. ~"

Le froid lui arrivant un peu de plein fouet, la brunette frissonna mais resta un peu dehors prenant l'air. Et rentra dans le mur sur-chauffer. Ses joues avait déjà rosie par le froid et son petit bout de nez était tout geler. D'un geste précis elle referma la porte fenêtre de dos en s'appuyant dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Jeu 06 Déc 2007, 21:31

Miki leva les bras style innocence au 4e degré. Ok il n'était pas hyper soigneux mais savait manger proprement, il y a un minimum – pas comme moi qui me retrouve toujours avec un paquet de miette - . Le blondinet joua avec son paquet où il restait encore quelque gateau, et il faut dire qu'il était très interessé par le paquet. Quoi que, c'est un bien grand mot. Disons plutôt qu'il se posait des questions, pourquoi les marques ont toujours des logos débiles ? Pourquoi un mexiquain ? Ils nous font du boycotte pour sauvé des petits mexicains dans les maquilladoras ? Où va le monde, diriger par les firmes américaines. Renversons ce gouvernement qui fait grimper le pouvoir d'achat ! Je m'échappe un peu du sujet là, enfaite c'était pour montrer que sous ses airs d'enfants, Miki cogitait sur des points important de notre societé actuelle. Militant dans l'âme ! Il nous emmenera à une révolution un jour ... Bref ! Que disais-je ?

Le dernier des rejetons Taro bailla et se leva du canapé en faisant un petit détour sur le coin du bureau. Il jetta quelque coup d'oeil sur les dossiers, tout ceci discrétement sinon il allait passé un sale quart d'heure. Quelque noms lui était familier, d'autre semblait lui rappeller un vague souvenir, tandis qu'il en restait qu'il n'avait encore jamais entendu. Kumo était si peuplé que ça ? Il s'agenouilla au sol et choppa en vitesse un dossier, le nom lui était bien commun ... Un peu trop ...


« Mi...Mitsune ... »

L'ex jeune fille qui lui avait fait tourner là tête, il y a bien deux ans de cela, avant qu'elle ne lui fasse un coup de pétasse. Oui, un vrai coup de salope à l'état pur ! Ce qui lui aura d'ailleurs couté la vie, merci qui ? Merci Kei' ... Miki laissa glisser ses doigts sur le dossier en ravalant un coup de blues, il aurait bien pu demander une petite faveur à la Raikage, juste une toute petite. Il se leva et le regard rivé sur le dossier, s'apprêta à lui demander si il pouvait bien jetter un coup d'oeil dedans. Il aurait pu le faire si un oiseau n'avait pas interrompu sa demande. Le blond sursauta en manquant d'envoyer volé le dossier ailleurs. Pourtant, il resta le regard rivé sur l'oiseau qui s'était prit la vitre et s'était viander sur le sol. Bien mauvais présage que l'oiseau sur les vitres ... Présage de mort ? Présage de Kei'. Tu voulais le voir en face ? Tu l'as eu. L'antéchrist de Miki – si je puis dire – Keitaro ... (Oui oui, c'est bien Keitaro XD ... mais Kei' ça va plus vite)
La respiration du jeune homme se coupa un court instant, il connaissait bien ce qui se passait à chaque fois qu'il lui arrivait ses évenements, la suite ... il l'a connaissait par coeur. Ses forces le quitterait et il sombrerait dans un coma profond et inconscient, sans même ce souvenir de ce qui s'était passé le temps de son « absence ». Miki ressera le dossier entre ses mains et vasilla, soudainement prit d'un étrange mailaise. Sa vue se brouilla, sa tête tourna et une horrible impression d'étouffement le prit de vitesse. Incapable de réagir, il retomba au sol, sur les genoux en se prenant la tête. Le dossier tomba sur le côté ...


« Oh nan ... »

Le blondinet fronça les sourcils et serra ses pattes. Qu'est ce que tu veux faire dans ses cas là ? Il releva ses yeux noisettes sur Nanami et pria profédement pour qu'il ne lui arrive rien. Que Kei' la laisse ... au moins elle ...

« Pas maintenant ... Nana ... mi ... »

Il retomba sur le côté, perdu dans les tréfonds de son subconscient
Un temps passa, long, court ? Que sais-je, je ne suis que narrateur XD ! Pour Kei' ce fut une éternité, ça faisait un certain temps qu'il n'avait pas usurper l'identité de l'adorable blondinet qui s'y trouvait avant. Le copie parfaite de Miki resta sur le sol, ouvrant avec difficulté les yeux. Même couleurs, mais l'impression qu'ils dégageant n'avait plus rien de l'innocence enfantine qu'elle arborait maintenant. Rebelle, sanguinaire, mature et méprisant. Ils vous fusillaient, vous rabaissaient, vous agressaient.
Kei' se frotta le front et passa une main dans les même cheveux blond de Miki. Deux jumeaux, mais deux personnalités distinctes. Un ange et un démon ... Avec hate, il se leva et passa en revue le bureau. Bureau de la Raikage, non ? Imaginons u_u ! Et, elle était où la demoiselle en question ? Keitaro déposa ses yeux sur une jeune femme au cheveux bruns (ch'ai pas si t'aurais sauté sur Miki alors qu'il tombait à terre ... mais bon tu te débrouillera pour la suite xD !) Oh, c'était donc elle. Avec un sourire d'une arrogance [mission #1 complet] ultime, il vint à sa rencontre [mission #2 complet] et lui remonta le menton avec son index et rejetta sa bouille en arrière avec son air fière.


« Alors, c'est toi Nanami ? »

Il s'approchement dangereusement d'elle, la parcourus sans aucune gène en laissa glisser sa main du haut de sa cuisse jusqu'à sa taille. Il ne s'agit pas de canibalisme [mission #3 complet] comme on aurait pu croire avec les habitudes du psycho' mais plutôt de pulsions masculine si peut assouvit depuis longtemps. On va dire que c'est compréhensible, hein !

« Hm, je pensais pas qu'il aurait aussi bien choisis mon Mi-chan ~ »

Le blond tira la langue à la Raikage qui ne devait sans doute pas piger grand chose. Mais qu'est ce qu'on s'en fout hein ! Pour les explications sur le comportement à adopter, on verra par la suite, pour le petit excès de violence perverse ...on verra après aussi ! Personne n'y coupe u_u ! De toute façon, j'ai tout dans la caboche. Moi, un narrateur fou ? Noooon =3 ~

[Putain et dire que j'aurais pu continué encore longtemps. Le prochain, prépare ta defense ... pas dans le sens que je vais te taper ... noooon XD Enfin, ça dépendra]
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Jeu 06 Déc 2007, 22:43

Nanami regardait l'oiseau voler, jusqu'à ne plus le voir dans le ciel gris, et froid de l'hiver. Se frottant les bras elle décida de rentrer, lalala comme une fleurs. Celle ci n'avait pas remarquer était tomber à terre il était juste la, lui lançant un regard des plus étrange. Et celui ci lui remonta le menton, non ce n'était plus lui avec son regard filou. [Mission # 1] Elle sentit sa main lui toucher la cuisse et s'arrêter à sa taille, son visage se crispa et elle lui repoussa la main.

"Ce ne peux pas être toi... ?"

Il n'aurait jamais fait ça, lui qui était partit à trois mètres d'elle quand lui avait toucher la cuisse. Avait il changer en trente seconde ? Cela ne se pouvait pas! Personne ne change comme ça. Sa vue se brouilla tout ce mélangea dans sa tête et elle ne pouvait plus que regardait ses chaussures. Tien ta de beau pied j'avais jamais remarquer. Un besoin de réconfort ? Prend du café. [mission # 2 complet] La raikage vacilla sur son bureau sans lâcher du regard le nouveau Miki.

La brunette lui lancer des regard méfiant à son égard, es que ses voix ? Non cela était impossible, un dossier traîner par terre, Nanami se souvient alors que Miki le regardait et avait prononcer un prénom féminin avant l'arrivé de l'oiseau. Se baissant pour le rattraper elle le feuilleta, Miki était un suspect dans l'affaire jamais résolut de son meurtre, si c'était bien un meurtre. Relevant ses yeux sur Miki les lèvre brûlant d'un désire dévorant [mission # 3 complet] de lui demander ce qui se passer:


"Qui es tu ? Pourquoi agi tu tu ne manière différente de tout à l'heure ?"

Ses mèches lui tombant sur les yeux elle les enleva d'une main experte, elle était maintenant sur la défensive une étrange peur au ventre de ce qui allez ce passer. Que pouvait il ce passer ? Elle était raikage mais celui devant elle possédé un démon, la brunette le savait qu'il était fort, mais peut être le maintiendrait elle le plus loin d'elle jusquà ce qui redevienne normal.

De plus il s'appeler lui même Mi-chan, de plus en plus étrange, c'était sans doute une sorte de double personnalité, peut être pour ça ses pertes de mémoires ? Nanami voulait en savoir plus mais peut être en savait elle déjà bien trop, et si c'était vraiment lui qui l'avait tuer ? Cette jeune fille, Mitsune, il l'avait vraiment trop d'ombre dans cet affaire. Il fallait qu'elle sache.


"... Ce pourrait il que tu es... tuer cette Mitsune ?"

Rien que cet idée lui glaça le sang, comme si la fenêtre était rester ouverte, un bref coup d'oeil, elle était bien fermer la nuit tombant déjà. Pourrait elle fuir ? Fuir c'est lâche! Il faut affronter n'importe qui il était si il l'attaquer, même si elle devait y laisser sa vie pour protéger le village. C'est bien le rôle d'un kage ? Alors la brunette n'y coupera pas. A la vie à la gloire santé. Non ça va pas bien. u__u

[Ptet un peu court pas grand chose à dire >__<]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Ven 07 Déc 2007, 00:57

Kei, sans dissimuler son mécontentement lorsque Nanami se sépara de lui [mission #1 complet] lacha un soupire plaintif mais n'essaya pas de la retenir. Autant qu'elle s'habitude, qu'elle s'inquiète, qu'elle panique. Car vous voyez mes petits, la panique fait perdre ses moyens et manipuler une femme qui perd ses moyens est d'autant plus facile ! C'est d'un diabolique !
Tandis que la Raikage se tenait fermement sur le bord de son bureau, Kei laissa son regard planer sur la surface enneigé que représenait Kumo. Ah, le bon vieux temps ! Il traina les pieds jusqu'à la brunette, de manière détacher, style « Je m'en fou » Tu parles que tu t'en fou. T'as la ferme intention de te rapprocher d'elle en vitesse. Il zieuta sur son décolter une fraction de seconde avant de se paralyser devant le nom suivant « Mitsune » [mission #2 complet] Oh, une vieille connaissance. Il resta figer devant elle un petit moment, sans prononcer un mot quand un mince sourire énigmatique étira ses lèvres pour finir en un rictus inquiétant. Oh my fuckin' god !


« Comment te dire ... Je suis capable du meilleur comme du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur ! En d'autre terme, l'enfer chérie. »

Ca répondait parfaitement bien à la question « Qui es tu ? » non ? Ben je vous dit que si, et on marche comme je dis xD ! Il se rapprocha donc de la demoiselle, juste à côté d'elle et s'appuya sur son épaule. Mistune, hein ? Il en avait du dossier ici. Kei' posa son index sur son menton en faisant mine de réfléchir, genre. Il l'a connait bien l'histoire, la petite Mitsu' ... violer, buter ... si c'est pas romantique ! La prochaine, on lui rape les dents jusqu'au gencive et on continue jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien du corps ! AHAHAH !

« Oh, Mitsu-chan ... Charmante fille, surtout dans ses dernières heures. Enfin de ses dernières heures tu dois t'en foutre un peu je suppose (surtout quand il s'agit d'un viole, à moins que les kages soit des pervers monumental). T'aimerai savoir, les kages ont toujours besoin de tous savoir ! Un truc de dingue ! »

Kei' arbora un smile provocateur et irresistiblement orgasmic « Oh my fuckin' god *p* ! » Barf, on joue de tout dans cette branche profesionnel ! Il entoura l'épaule de Nanami, lui passa son genoux entre les jambes pour au final arrivé à le coincé entre ses cuisses (Oh mon dieu xD, c'est magnifique !). D'un geste étrangement doux, il entremella ses doigts autour d'une des mains de Nanami et glissa sa tête dans le creux de son coup, brassa un air chaud dans son décolter et sur sa peau laiteuse. Même odeur que Miki, même bouille que Miki. Malhereusement ce n'est pas lui. La réaction risque d'être fun XD !

« Si tu veux le savoir ... il faudra une petite participation ... c'est la règle ... »

Tu es fort endeté dit moi xD ! Continue donc je vous pris ! Rapidement, il dégagea son bras de l'épaule de la raikage et le posa dans le coin du bureau et ce qui suit M'dame et M'sieur va allez très vite ! Il fit glisser d'un geste habile son bras tout le long du bureau pour virer toutes les affaires. Elles venaient d'être rangé ? C'est pas bien grave ! Puis, étant donner que monsieur avait Raijuu en sa compagnie, il n'allait pas s'en priver tout de même ! Même si Miki ne s'en servait que rarement à des fins personelles, Kei' puisait aisément dans les ressources du démon ... Donc, il utilisait une quantité élevé de chakra pour faire basculer Nanami sur le bureau, je vous laisse imaginer la scène hein XD. Mais prennez en compte que c'est un mec, qu'il a beaucoup de chakra et qu'il est fou (les fous sont fort XD) ... Ca fait peur u_u !

Désormais sous contrôle de Nanami, Kei rememora un instant la douce figure du petit Miki en esquissant son sourire enfantin, une façon de la défier ou de la rassurer ? Qui sait ... [mission #3 complet] Le jeune homme resta scotché près de Nanami et lui lança des regards luxurieux, ben avec une jolie fille en face, me dites pas que vous auriez pas fait pareil ... même sans être barge >.> !
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Ven 07 Déc 2007, 02:03

Maintenant tout devenait clair, enfin pas trop mais bon sa expliquer certaine chose. L'enfer disait il ? Alors c'est lui qui faisait du mal à Miki ? Des yeux doux c'était fait sur son visage qui c'était voulut sans réaction devant l'autre Miki -à défaut de savoir son prénom-. Elle penser à Miki, que ressentez t'il tout au fond de lui ? Il allez perdre la mémoire, sûrement.

Comment lui dire que la brunette avait vu une autre personne à ça place ? Tant de question sans réponse. La silhouette [mission # 1 complet] du jeune homme se rapprocha dangereusement d'elle en s'appuyant sur son épaule. Toujours un regard morne se lisait il ne fallait pas qu'elle soit déconcerté par tout ses évènements, alors le dossier disait vrai c'était lui. Qu'elle salop >__<, une rage bouillonnait maintenant dans ses veine, c'était impardonnable et il allez payer.


"Crois tu vraiment me faire peur ? Et puis les Kages ne veulent pas tout savoir, ils veulent comprendre une grande différence!"

Sentant qu'il se rapprochait encore plus elle aurait bien voulut le repousser, mais celui ci la coinça et elle esquissa un sourire narquois, comme si elle allez tombé dans son chantage. Nanami préférer encore qui la tue de payer une participation, elle le voyait d'ici ses règles pourrîtes. Il voulait juste la dépraver c'était tout. [mission # 2 complet] Une envie de lui cracher à la figure lui prit mais son odeur l'arrêta c'était celle de Miki, Miki l'enfant, petit et mignon. >//< Ta un coup de chaud ressaisit toi abrutit c'est pas lui.

"Je te le ferais cracher! >__<"

Le repoussant de son épaule, elle vit que l'autre Miki renversa tout sur son bureau, quoi celui qu'elle avait ranger ?! Mais c'est quoi ce petit capricieux, il va ranger. Nanami gueula dans toute la pièce un non et se retrouva sur le bureau, main essayant de le repousser mais ce grand la il utiliser sûrement beaucoup de chakra et puis en plus vu qu'elle est en dessous c'est pas simple de repousser un mec. Oui mission impossible. Mordant sa lèvre la brunette essayer de trouver une solution pour se sortir de la. Mais quoi ? Son sourire la déstabilisa, fronçant les sourcil comment oser t'il se servir du visage si doux de Miki ? N'avait il pas honte ? Sûrement pas! Ce n'était qu'un affreux et méprisant personnage, tout son contraire.

"Puis-je savoir la suite du programme ? Vous allez peut être me tuer comme Mitsune ? Ou bien je dois peut être donner une contribution pour que vous répondiez à mes question c'est ça non ?"

*Il à peut être fait la même à Mitsune.*

Son regard bleu perçant le fixer, comme si il lui donner faim. [mission # 3 complet.] Sa jambe bloquer par le rapprochement elle ne pouvait pas lui envoyer un coup de genoux bien placée. D'ailleurs son visage était vraiment près, depuis combien de temps il avait pas vu une femme le petit ? Il avait l'air assoiffer de sexe dit donc. Va voir donc plus loin si j'y suis ~ .

"Je pourrai crier. Que fera tu dans cet situation j'aimerai bien voir tien!"

Grand sourire c'était la seule solution, mais cela la brisa quand même, elle qui voulait être forte. Demander de l'aide, son père n'aurait jamais fait ça, elle devait s'en sortir toute avec sa force. Même si son adversaire faisait deux mètres une rage de vaincre en soit fait des miracles. Enfin quand même la t'es en mauvaise position ma fille. Elle se jura que si il la libérer ou une seule tentative elle le frapperez avec n'importe quoi mais le frapperez déjà sa sera pour Miki !

"Tu perd ton temps. ~

Non j'avais envie de le marquer xD, genre tu ne m'aura pas à ton petit jeu, tu me fait pas peur avec un visage super hautain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Ven 07 Déc 2007, 23:42



Il semblait avoir joué la carte maitresse, Miki. Mais il n'était pas Miki, tout sauf Miki. Il pouvait très bien jouer son propre rôle mais ne pourrait jamais le remplacer à part entière. Sauf qu'une simple illusion fait bien des choses !
Le blondinet resta appuyé sur Nanami, les deux mains sur son épaule à demi allonger dessus. Il faut prendre ses aises mon biquet ! [mission #1 complet] on va pas rester à trois mêtres, de toute façon j'y vois pas l'intêret xD ! Il l'écouta distraitement et fit balader ses doigts au dessus de sa poitrine (connais pas le nom comme d'hab xD) en affichant une p'tite bouille fortement gamine.


"Pour rester honnète, s'était pas le but premier mais si c'est ce que tu voulais ... Fallait le dire plus tout minette =3 !"


Et pour le sympathique coup d'enfoiré de première, sur une demoiselle qu'il n'avait jamais vu en face avant - sauf indirectement - il calla son menton entre les seins de la Raikage. C'est moelleux dit donc ! [mission #2 complet] Bien qu'un coup soit menacer de lui arriver au travers de la tronche, le blondinet enroula ses doigts dans sa tignasse doré comme le miel ... le miel c'est plus jolie ! Pis c'est bon *.*
D'un air las, il leva les yeux vers le plafond ...


"Crier ? Fait toi se plaisir ma grande. Je préfère pas trop imaginer ce qu'il se passera par la suite ._. !"

[Mission #3 complet] Il calcula son regard, elle aussi commençait a jouer dans la provocation. Très bien, continuons ainsi ! Il remonta un peu plus contre la brune, petit frotti par-ci ... petit frotti par-là ... Vas-y que je m'accroche à ton pull. Arf, tout les moyens sont bon ! Mais bon, tandis qu'il faisait son petit délire exubérant et exaltant - Oh my fuckin' god, you're so orgasmic XD ! - il se glissa vers l'oreille de la jeune fille, en effleurant minutieusement sa joue.

"Même les filles les plus sages perdent la tête =P"

Puis dans un murmure effacer, il rajoutant "L'enfer n'est pas toujours sous terre ..." Oh mais c'est une situation enfiévrée ! Que dis-je, enivrons de passion XD ! Kei' resta à cette hauteur, en se dégageant bien évidement de l'oreille de la demoiselle. Il avait des choses plus importante à faire ! Oui, parce qu'il n'est pas venu uniquement pour voir à quoi ressemblait Nanami et allez l'emmerder. Quelque petite indication. Il leva les yeux au ciel et s'éclaircit la voix.

"Bon, je suis pas là pour chercher des noises. On va parler ! Enfin JE vais te parler. Miki en a connue des nanas avant toi, et ça n'a jamais été réellement facile - je ne dis pas que c'est de ma faute - . Il en a souffert et moi aussi ... Très important ..."

Il baissa un regard grave vers elle. Etrangement sérieux, à craindre ? Il allait s'agir d'une sorte d'avertissement.

"Tu ne me fais ni chaud ni froid (à croire ?) Mais pas pour Mi-chan ... Si tu essayes de faire un sale coup garre à toi princesse de Kumo, sinon ça te retombera dessus."

[P'tetre un peu p'tit]
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Sam 08 Déc 2007, 02:06



Nanami sentit que l'étreinte se resserré, et il n'hésiter pas de jouer avec elle comment pouvait il. Tout ça n'était sans doute qu'un rêve, il faut se réveiller, t'es encore sur ton bureau le papier entre les mains. Et dire que c'était vrai, la entre ses seins il avait posé sa tête, enfin juste au dessus. Nanami détourna la tête et entraperçut quoi ? Oui son magnifique katana, pouvait elle l'atteindre.

Pour l'instant ne pas éveillé le doute surtout que celui se déhancher sur elle [mission # 1complet] et se remonter vers son oreille, et lui sussura quelques mots. Elle ne pouvait pas rester de marbres, il avait quand même le visage de Miki. Son odeur, elle se souvient de ses jeunes années elle l'apercevais, et le regardait s'en allez pendant que celle ci s'entraîner au près d'un lac.


"Tu ne peux pas imaginer à quel point!"

Ce ne serait pas un luxe [mission # 2 complet] de pouvoir dégager sa main pour attraper son arme, son regard portée dessus. Tien l'autre Miki allez peut être lui expliquer quelques chose. Alors Miki n'avait pas eu de la chance en amour, mais ça c'est pareil pour tout le monde. Pourquoi la tuer, juste parce que celui lui à dit non autre chose. Nanami ne pouvait pas connaître ça, jamais avait elle aimer quelqu'un faisant que très rarement confiance au gens. Pourquoi ? Car les gens son cruel, toujours à embêter cette jolie jeune fille. Toujours à lui tuer ses animaux, toujours à être sur son dos à lui pourire la vie.

"Miki serait alors... ? Je.. Pourquoi je serais obliger de t'obeir ?! Je fais ce que je veux que je sache!"

D'un geste précis et rapide, sa lame tinta d'un doux sons qui fit plaisir à Nanami. [mission # 3 complet] Elle érafla la joue de Miki avec, ce qui lui fit une belle coupure, et reprenant un peu la situation en main elle plaça sa lame sous sa gorges. La brunette savait très bien que ça ne lui ferait pas peur mais il fallait bien qu'il recule. Des yeux déterminée elle essaya de le faire reculer d'elle.

"Crois tu vraiment que je fasse du mal à Miki ? Je suis censé le protéger, je suis la Raikage ne l'oublie jamais! Et... Je pense qu'il es assez grand pour se surveiller tout seul."

Bien parler montre lui ta force de détermination, fait lui sauter la cervelle ! Toujours son épée bien main un sourire dédaigneux, elle c'était relever maintenant assise sur le bureau. Le souffle haletant, tout ce qui c'était passer était allez trop vite. Pourquoi elle ? Pourquoi fallait il qu'il ressente quelques choses pour elle. Pourtant elle n'avait rien d'extraordinaire. Elle relâcha son emprise sur son arme tête baisser.

"T'es juste venu me dire ça ? Que la prochaine que tu revient j'aurais des problèmes ? Et d'ailleurs pourquoi tu la tuer cette Mitsune ? Quesquelle à fait pour mériter ça ?"

Maintenant qu'il en avait dévoiler beaucoup il fallait continuer, lui seul pouvait éclaircir cette histoire. Relevant la tête la mine visiblement orné d'une rage terrible, c'était sans doute parce qu'il lui avait peut être rappelé qu'elle pouvait blesser quelqu'un, ne pas savoir bien protéger les habitant. Était elle vraiment fait pour ce poste ? Un grand doute l'envahie, merci cher Kei'-chan.

"Si je te revois je te ferais sortir de ce corps, qui n'est pas le tien, car je crois que celui qui fait le plus de mal à Miki c'est toi!"

Va si torture le comme il ta fait soit forte, montre tout ce que ta dans t'es tripes. La brunette ne pouvait plus décamper à présent comme avant il fallait si faire. Elle la promit (Non ces a cause de ses cheveux xD) qu'elle veillerait sur n'importe qui qui lui était cher, et bien sur l'es protégerait contre sa propre vie. Un grand sourire de joie inonda son visage, comme heureuse au plus profond d'elle brûlait un feu ardent.

[Oula n'importe quoi moi, si t'arrive à comprendre.]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Sam 08 Déc 2007, 03:11

(Sautons des étapes xD)

Kei' effleura sa joue ensenglanté. Le petit plaisir de la texture qu'avait ce liquide vital appelé "sang" lui revint en mémoire. Il laissa une belle trace rouge sur le long de sa joue en l'essuyant avec son pouce et lécha les quelques gouttes receuillit. Cette odeur mais surtout ce gout métalique n'avait jamais paru aussi plaisait. Le temps de la découpe était bien loin ...
Le blond expira un long souffle nostalgique et posa un doigt sur la lame qu'il avait sous la gorge, sans bouger d'un pouce. Que neni ! La lois des chevalier veut qu'ils affrontent le danger quoi qu'il survienne et quelque soit le danger encourut ! Car le chevalier aime la bagarre ! Si bien sur nous pouvons appelé Kei' un chevalier. Donc, Monsieur Kei' planta un regard buté sur Nanami, barder de méprise et stupéfaction. C'était style "Ah ouais ? Tu me menaces ?". Quoi qu'il arrive, le chevalier ne doit jamais baisser la tête ni lacher prise. Le chevalier tiens bon. Le chevalier est fort. Mais surtout, le chevalier à confiance en lui !

Son doigt parcourus la lame, puis d'un coup net, il rippa avec professionalisme le bout de son index dessus. Il ne sagit pas d'un coup du sort, c'était volontaire. Il souhaitait s'ouvrir le doigt dans un but bien précis, montrer à Nanami que les blessures n'était pas un problème. Il leva son index dont un mince filet de sang commençait à couler sur le long. Tout ce spectacle offert pour la Raikage avec un sourire des plus moqueurs et antipathique qu'il soit.


"Bouh ! Du mal, t'en fais en quelque sorte dans l'immédiat. Moi il me déteste déjà assez comme ça donc pas besoin de m'inquieté. Mais pour toi ? Comment lui expliqué que tu lui à méchamment abîmé la bouille ?"

Utilisation des arguments. Kei' prennait un certain plaisir à allez gratter dans les remords des personnes. Un talent cacher d'orateur ? Il aurait du faire flic, angoisser les gens et leurs foutre le stress l'aura humblement satisfait ! Il regarda attentivement l'état dans lequel était la Raikage. Sur que ces révélations ne lui était pas passé au dessus de la tête. S'il continuait, qu'allait t'il se passé ? Il avait plusieur bonne petite histoire à lui raconter ... mais laissons continué le plaisir ! Plus la pression monte, plus c'est exitant. Ceci étant dit, c'est une question de point de vue.

Kei' rangea ses mains derrière son dos et se balança d'avant en arrière, utilisant la méthode de transition "point/talons" dit comme ça, ça parait space mais non. Rien de plus simple ! En tout cas, pensait-elle vraiment que Miki soit assez méchant pour allez régler des ennuies futiles de jeunes filles futiles, et dévergondés, qui se passe dans un ville futile ? Non, effectivement le coup du "Je me barre avec un autre gars en t'abandonnant" et assez fréquent. Mais, quand il s'agit de voir meilleur ami ... vous les avez là ! Surtout que si vous forcer à être gentil pour faire bonne impression et cacher vos véritable sentiment, rien n'arrange la situation. Rien n'ira vous venger, rien. Sauf si vous être schizophrène ...


"Mitsune ? Un coup de garce. De vrai ... garce. Pas que j'imagine que tu vas le faire ! Je suis prévoyant ... c'es tout ..."

Toujours sans relever le voile sur le mystère, il laissa donc à Nanami le bénéfice du doute. Elle imaginerai elle même ce qu'il s'était passé. Un jour il lui dira, peut-être. Ou bien, Miki le fera de lui même. Qui sait, la vie est parfois surprenante !

Keitaro (écrivons en entier !) entreprit de s'assoir à côté de Nanami. Sympathiquement, il se posta à l'autre bout du bureau et battit des pieds dans le vide. Il était tant de lui balancer le pire !


"Jusqu'a présent, il n'existe qu'il technique pour me faire sortir du corps de Miki (l'envoyer dans les vappes si ça vous interesse XD). Mais rare sont ceux qui là trouve. Deuxièmement, Miki et moi nous completons .. C'est une notion dur à cerner mais ... elle est vraie (dans les rêves de Kei'). Et ... Au faite, si tu penses vraiment que je suis ce qui nuit à Miki, remerci ton défunt père pour m'avoir permis de voir le jour."

Elle qui avait une si belle estime pour son père, elle qui voulait à tout prix sauvé des âmes. Qu'est ce que ça lui ferait de savoir qu'a cause de son papa chérie, elle avait un de ses hommes dans de beau drap ? Hm, ça fait mal hein ? Le blond envoya un sourire carnasier à Nanami et lui lança une pichenette avec précision au milieux du front [mission #1 complet]. Il sauta du bureau et s'étalla en sautant dans le canapé, sur le ventre - manque de vigilance mon vieux - le canapé mugit sous l'impact et son poid, quoi qu'il n'était pas spécialement lourd. [mission #2 complet] enfin vous savez ... quand on saute dedans !

Kei' vira le manteau matrix couleurs verte en l'envoya sur un dossier de chaise, laissant entrevoir maintenant le chouette sweat cappuccino/chocolat qu'il avait sur le dos (rayé ... le mien...j'aime mon sweat xD) Tranquillou, il aurait pu parraître doux comme un agneau mais ne vous mépprenez pas, c'est juste en ayant un peu trop tyrranisé Nanami qu'il décide de la laisser en paix ... juste un peu.
Cependant, comme ne pouvait s'accorder un pose niveau méchante vannes (car il va s'agir d'une vanne), Kei' opta pour une dernière saloperie.


"Je me disais ... Tes vétements seraient très bien sur ma descente de lit"

Ouf, oulàlà ... Vilain, vilain ! C'est mal xD ! Il poussa un ricannement mauvais et souria comme un débile mais tout en restant chou. Bizzare, hein ? Le blondinet se retourna sur le dos, mains poser sur la nuque en jouant avec ses petons. Il fixa quelque instant Nanami ... Qu'aurait fait Miki à l'instant précis ? Très bonne question ... En tout cas, Kei' lui tira la langue d'une façon soft mais enfantine, oubliant tout effet "so hotness" et compagnie xD. [mission #3 complet]
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Sam 08 Déc 2007, 04:53

Il la dégoûté, comment pouvait il l'affaiblir ainsi était elle si manipulable ? [mission # 1complet] Avait il raison qu'allez dire Miki ? Allez rétorquer que ce n'était pas elle. En plus il s'exhibe devant elle d'une manière si, à en foutre des baffes. Son katana près d'elle, elle serrée la lame à s'en couper tout les doigts. C'est ça de l'empoigner à pleine main aussi. Ça sert aussi comme dépresseur pour pas fondre en larme ou sauter au cou du jeune homme qui s'amuser tellement.

Elle n'en pouvez déjà plus, pourquoi n'était pas assez forte après lui avoir rétorquer tout ça ? Son sourire maintenant perdu, elle ne verrait plus Miki de la même manière maintenant. La gorge serre, le coeur noué, elle écouter ce qui lui disait. Un coup de garce ? Que pouvait bien être cette histoire. Qui semblait être importante à ses yeux. Enfin... Elle c'était enfoncer dans un beau merdier, on aurait dit que tout était de sa faute. L'autre Miki parut un ange qui voulait protéger son enfant. Non la on es ou dans la 4e dimension ?!


Sa phrase lui coupa le souffle, comment oser t'il parler de son père, à celui qu'elle voulait t'en devenir ? Fronçant les sourcils, elle resta la incapable de rien dire, ah moins de le chasser de son bureau en criant sur lui. Mais elle en avait sûrement plus la force, la fatigue plus tout ce qui lui avait révéler. Elle comprenez mieux mais valait il mieux ne pas savoir ? Après avoir borborygme quelques mots [mission #2 complet], elle c'était à peu près ressaisit et dit d'une voix plutôt calme:

"Tu pourra toujours dire ce que tu veux de mon père mais c'est celui qui l'a sauvé."

Elle n'avait pas tord mais si Miki serait mort es que ça vie aurait était plus tranquille ? Elle aurait sans doute était entrain de dormir et faire un beau rêve. Quelle vie bien merveilleuse toute tracer, mais le monde ne tourne pas comme ça. Une autre guerre était peut être à prévoir et que l'akatsuki c'était manifester, et maintenant la brunette apprenait que Miki un anbu avait un être des plus horribles. Se frottant les yeux fatiguée par tout ça, n'osant même plus regarder l'autre sauter dans son canapé. Mais va si met toi à l'aise. Rejetant [mission # 3 complet] ses mèches qui était arrivée en plein son visage terne, la raikage se tourna vers le fauteur de trouble.

C'était quoi cette phrase, il en voulait une lui ? Nanami baissa la essayant de se contrôler. Non ou et la Nanami généreuse [mission # 4 complet] que je connaisse ? Sautant ainsi de son bureau, rage en elle, il fallait que ça cesse ! Attrapant le premier objet qui lui vient en main -un beau vase vert/transparent elle l'abattit sur lui dans un cris de rage:


"SORS DE MON BUREAU !"

Cela allez sans doute ameuter tout l'étage, pourquoi était il venu enfaîte ? Une visite de courtoisie. Nanami poussa souffle rassurer comme si le danger était passer. Mais qu'avait elle fait enfaîte ? Comprenant sa connerie elle s'avança vers Miki, dans se cahot enfaîte. Tout le contenu du bureau était par terre dans un bordel pas possible.

"Je...suis...vraiment désolée..."

Une larme roula sur son visage et elle s'appuya sur le canapé et posant sa tête sur le ventre de Miki ou elle y trouva le repos qui manquer. Quoi ? xD Il est entrain de crever. Va sans remettre j'en suis sur. Dans un souffle elle s'endormit à moitié par terre à moitié sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Sam 08 Déc 2007, 14:10

[Finalement quand je dors, je dors xD Je prend mes mots : courtiser/incapable/retrait/feu. J'aime beaucoup courtiser XD]

Kei' contempla la tension qu'il avait réussi à mettre sur Nanami. La torture mental est la plus belle qui existe, plus encore que physique. C'est bien beau de voir les gens déperir au fur et à mesure que vous parler. La Raikage atteignait le fond, il avait mit le feu au poudre et voici que celui prenait ! [mission #1 complet] Il ne prit pas la menace du vase véritablement au sérieux, même pas du tout pour être honnète. Il feignit de lever la tête d'un air molasson et regarder le vase traverser la pièce d'une traite.

"Gné x_o ? Argh x____x !"

L'objet entra en terrain ennemi, lui infligeant une bonne frappe au niveau du front. Un vase ça fait très mal, surtout quand celui-ci se brise et vous entaille le front. Kei' partie en arrière (style très manga avec les bras levait de façon suppliante XD) et retomba dans un sombre coma. Il lui avait fallu de peu mais un mauvais choc qui venait l'envoyait dans les vappes suffisait à le faire disparaître.

Allonger sur le canapé, le corps à la cheveulure d'or resta un certain temps inconciente, sans pouvoir choisir personnalité allait surgir de l'ombre. Assez de temps pour que Nanami vienne s'endormir sur lui. Mais l'adorable gamin, officiellement possesseur du corps refit surface dans un gémissement plaintif et quelque grognement bestial. Plutôt qu'il était franchement ailleurs, entrain de divaguer et qu'un mal étrange le prennait au dos, au front et sur la joue. Il n'était pas tomber qu'on sache ? Ben nooon ~
Miki frotta l'arrête de son nez en fronçant les sourcils d'un geste désinvolte. La plupart du temps où il avait cette impression de flotter dans un brouillard confus s'était le lendemain des cuites, où on vous laisse dans un état pitoyable avec une migraine terrible. Donc, Mi-chan le lendemain d'une cuite passa une main sur son front ensenglanté, renfermant la migraine. Qu'est ce qu'il avait encore fait ? Il s'apprêta à se redresser quand un poid le retint, une petite tête brune trainait sur son ventre, endormit ... Endormit O___O ? Qué XD !? Il s'est passé quoi les gars ?


"Oh putain ... oh my fuckin' god ... Ahlàlà qu'est ce que j'ai fait o(>/////<)o !!"

Le blondinet paniqua, il avait fait quoi ? Il ne se souvenait de rien ... Ah ! Encore pire ! Or, avant qu'il ne se fasse du mouron et commence à créer de sérieux doute, il remarqua le katana de la demoiselle près du bureau, le bureau, elle semblait abattu et lui avait du sang un peu partout. Non ... on est pas dans le sadomasochisme et j'en suis pas fan, donc XD !
Miki sentit naître en lui un certain soulagement. Mais tout de même, c'était du sang ! Ce n'est pas rien ! Puis, il se rapella un petit détail, son malaise. Le malaise qu'il redoutait ... Kei' ... Les symptomes coincidait ! En plus, il a oublié ce qu'il s'est passé. Pris de panique, il se redressa en hate en bousculant Nanami. Soudainement très reveillé, il l'empoigna par les épaules et la secoua comme un pommier, 'fallait qu'il sache !


"Nanami ! He ! Reveille toi !"

Il se remettait à agir comme un enfant, quand personne ne l'écoute. Quand personne ne prêtte attention à lui. Quand la personne en qui il a le plus confiance (c'est sa mère mais on peut diftongué un peu XD) est endormit. Le blondinet s'inquieta de la situation, si s'était réellement Kei' qui était à l'origine de tout ça, qu'allait-il se passé ? Comment leurs relation allait évolué ? Il serait forcément obliger de ce mettre en retrait [mission #2 complet]. Ce qu'il ne voulait certainement pas, il ne voulait pas se mettre à l'écart ... en particulier vis-à-vis "d'elle" ...

Le blondinet glissa sur le sol, agenouiller par terre, il referma ses deux bras autour des épaules de la belle au bois dormant et resta contre elle, il s'en foutait un peu qu'elle prenne peur, il avait simplement besoin de sa précense.


"Dit moi que c'était pas lui ... Je t'en pris ... Pas lui ..."

Incapable de s'expliquer en question, il resserait de plus en plus son entrainte contre la brune [mission #3 complet]. IL FAUT BATTRE EN RETRAIIITE XDD (phrase qui tue pour la guerre mais qui n'a pas lui d'être dans l'immédiat ... enfin si) Peut-être qu'il était trop accroché mais qu'est ce que ça changerai, franchement ? Il glissa le bout de son nez dans le coup de la jeune fille, expirant son souffle chaud contre sa peau. Il ne voulait pas être seule, pas maintenant.

"Il t'as rien fait, hein ? ... Rien ?"

Il était quaziment sur qu'il s'agissait de Kei', tu veux que ce soit qui en même temps ? Le facteur XD ? Et s'il l'avait touché ? S'il il avait abusé d'elle O_O ?! C'est un dingue, on s'est jamais. Il aurait pu la courtiser bien que ce ne soit pas vraiment son style ... [mission #4 complet]

*Mademoiselle Juliette a pas vraiment la tête à choisir ... ~*

Ouh ... mais quel enfoiré >.< Désolé, j'ai Alisée dans la tête XD
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Dim 09 Déc 2007, 23:04

Allonger sur un Miki qui avait visiblement repris connaissance, elle bougea quelques peu en gémissant qu'elle voulait encore dormir. Soudain un visage très commun la secoua, aah cacher vous sous le bureau y'a un tremblement de terre >__<. Ah non ? Ouvrant difficilement ses yeux, il aurait pas voulut la laisser dormir ? La raikage se frotta les yeux et remarqua sa main ensanglanté à cause de son katana, tien comment avait elle fait ça ? Ce n'était pas donc un cauchemar.

"Oh non..."

Soudain un corps tiède [mission # 1 complet] vient l'entreignire, en remarquant la touffe blonde elle eu un sursaut, et ne pouvant même plus bouger les bras. C'était bien lui ? Miki ou bien l'autre qui pourrait lui faire du mal et qui en avait fait à chaque fois qu'il était apparut. -Enfin c'est ce qui lui semble.- Pourquoi avoir fait un monstre au fond de lui même, Nanami détourna la tête comme si elle ne voulait plus l'écouter. Son regard se porta sur son bureau complètement défait, et dire qu'il avait ça en à peine une heure.

Elle lui avait lancer un vase mais es que bien c'était bien Miki ? Elle ne le conaissait peut être pas si bien que ça enfaîte. Elle sentit qu'il la serra un peu plus, cela lui faisait chaud au coeur mais le visage cruel et ses paroles lui revient en tête. D'un geste vivifiant [mission # 2 complet] elle le repoussa, ses yeux bleu était presque rouge et sa main grimpa [mission # 3 complet ]et lui donna une gifle. Sa main c'était arrêter sur sa joue, qu'elle venait de frapper, elle parcourut sa blessure celle qu'elle avait faite. Il ne voudrait plus la pardonné, et la brunette ne pouvait plus oublier cela lui faisait mal.


"Non tu ma rien fait. Mais moi je t'avais dire de partir..."

Se relevant la raikage regarda son katana et l'empoigna, il l'avait du sang dessus. Elle passa sa main dessus et essuya le sang sécher. Le sien et celui de Miki y était entremêlées. Elle ne devait plus être avec lui, il allez sûrement s'attacher encore plus à elle, et après la déception serait peut être plus grande. Elle ne pouvait pas avoir une liaison amoureuse, non peut être plus tard mais pas maintenant.

Elle était la raikage et avait plein de travail, elle ne pouvait même pas se défendre contre un homme qui lui dit des méchancetés alors un vrai ennemie ? Il fallait qu'elle s'entraîne rétablisse le cours de sa tête. Son regard se posa sur lui, était il bien revenu à lui même ? Ils étaient si analogie [mission # 4] tout les deux que savoir qui c'était était impossible. Enfin à leurs façon d'agir, c'était reconnaissable mais l'autre aurait pu faire semblant ? Toute possibilité était à retenir.

Et puis il ne fallait peut être pas qu'il s'inquiète, elle se força à faire un grand sourire et s'assit sur son bureau, tien à peu près au même endroit qu'ils étaient. Faite qu'il ne s'approche pas, sinon la brunette ferait quelque chose de stupide.


"...Il ne c'est ...rien passé, rien du tout."

Allez t'elle la croire alors qu'elle lui avait lancée une gifle ? Sautant de son bureau la raikage s'approcha d'une armoire, et en sortit quelque bandes et un pansement, elle entoura sa main et s'approcha de Miki. Se sentant mal à l'aise quand elle lui mit, tout était de sa faute. Si il n'était pas tomber amoureux d'elle peut être que son double ne serait pas venus. Donc pas de blessures, son regard triste traversa la pièce et finit par arriver par terre.

La raikage aurait bien voulut lui soigner ses blessures avec une technique mais la force ne lui était plus en ce moment. Elle aurait voulut être seule à pleurer dans un coin de son bureau et se dire que ce n'était pas arriver, tout ça n'était qu'un affreux cauchemar.


"Pourquoi... ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Lun 10 Déc 2007, 00:16

Miki fut écarté de la brunette, d'un geste vif et sincère. Il comprenait bien qu'elle ne voulait certainement pas qu'il l'approche, après ce qu'il s'était passé. Ca tournait toujours comme ça, il ne pouvait jamais resté bien longtemps avec une femme. Tout ça à cause de Kei', Kei' était jaloux des autres ... Kei' ne voulait que Miki. Par contre, il ne s'attendait pas vraiment à se recevoir une bonne giffle. Le blond resta sans voix, sa bouille ayant suivit le mouvement de la frappe, il demeura la tête incliné sur le côté, des yeux ronds de stupéfaxion, les lèvres entrouvertent. Il était radicalement sous le choc. Il s'agisait d'un fait plutôt dur à avaler.

Lorsque ses yeux noisettes dégnèrent enfin bouger et se posa sur la Raikage, il eu la certitude qu'il n'était pas entrain d'halluciner, ce n'était pas un leurre [mission #1 complet] Nanami venait bel et bien de lui en foutre une. Maintenant, elle touchait sa blessure. Blessure dont il ignorait l'existence jusqu'a présent. Inconsciement, il craqua ses doigts. Ce n'était pas Nanami qui le titillait, plutôt ce qu'il subissait à cause de sa schizophrénie.


"Partir ? Tu m'as jamais dit de partir ..."

Le visage de Miki devint morne et perdu son habituel air très enjoué. Il regarda le sol, en restant agenouillé par terre. Où allait mené cette histoire débile ? A cause du venin de son double, tout tournait tragiquement [mission #2 complet] béh qu'il aille au diable !

Le blond ravala avec difficulté sa salive, la gorge sèche. Il ne comprenait rien à rien, de plus, elle continuait à faire des mystères. Qu'est ce qu'ils allaient devenir ? (au pluriel !) Il coula un regard inquisiteur à Nanami, elle souriait. Etait-ce uniquement pour le rassurer ?

Il ne la regarda pas lorsqu'elle lui mit pansement. Ca n'aurait servir à rien. Il n'aurait pu consoler personne, ni lui ... ni elle [mission #3 complet] Il racorda ses cheveux tout blond et en mit quelque mèche devant ses yeux [mission #4 complet]. Le jeune homme remonta dans le canapé et rappatria ses pieds dessus en ramenant ses genoux contre lui. Sur ses derniers, il déposa son menton en regardant dans le vide ...
Quelque mot lui revinrent aux lèvres ... il prononça à voix basse ...


"Dit merci à ton père ..."

Uniquement chose qui le frappait ? Rah, pourquoi >_< !?
Spontanément, il plongea sa bouille dans ses genoux et glissa sur un côté du canapé. Comme un p'tit gamin, pourquoi ? C'était la question ...


[Pitit t_T]
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Lun 10 Déc 2007, 01:45

Qu'aurait il fait à ma place ? L'aurait elle fuit ? Ou bien essayer de l'aimer et de l'aider jusqua sa mort ? Elle avait quand même promit à Kei' de le protéger. Était elle trop distante avec lui d'un coup, fallait elle qu'elle lui raconte sa petite discussion avec l'autre lui. Regardant toujours sa blessure, elle se rappeler encore et encore la phrase de l'autre qu'il pourrait ne plus l'aimer, mais elle ne voulait pas.

Après lui avoir mis un pansement elle se releva, et regarda par la fenêtre. Sa main glissa sur le carreau, et dire que petite elle était jalouse de lui, il était fort, et Nanami plutôt faible, elle aurait aimer avoir un démon pour prouvez qu'elle était forte. Mais n'étant pas du tout exceptionnelle, sa famille ne lui disait rien pour l'encourager, c'était juste une fille banale.[Mission 1 & 2 complet]

Alors qu'elle regarder quelques pauvres personnes son regard se figea, et son sang aussi. Il avait dit la même chose que lui. Nanami avait cru qu'il était parti quand Miki ne se souvenez plus qu'elle lui es dit de partir mais la. Cela la décevez beaucoup, Miki avait peut être de la haine envers elle ? La brunette se retourna, le regard défiant, une fureur l'envahissant. Comment avait il put... [mission # 3 complet]


"Comment peut tu dire ça ? Lui qui ta sauvé ! Tu n'es donc que le même que... Ton double ! T'aurai préférer mourir peut être ?! Je ne te comprend vraiment plus..."

Sa tête s'inclina [mission # 5 complet ] vers le sol, elle aurait eu envie de le frapper à nouveau pour lui remettre les idées en place. S'approchant de lui encore une nouvelle fois, le copiant [mission # 4 complet] en s'asseyant dans le canapé. Un regard dur, sa main lui remonta le menton pour qu'il la regarde, ses yeux blond furibond. Pour qu'il comprenne, combien sa peut faire mal. Enfin tu n'es pas la seule à souffrir mon enfant, c'est encore compliqué cette histoire. Secouant ses doux cheveux brun, elle lui remit une deuxième gifle. Le pauvre il va être tout rouge quand il va sortir.

"Et dire que je t'aimais bien, tu à donc changer..."

La brunette baissa la tête et passa ses mains sur son visage, complètement dépitée. Serrant une de ses pattes.

"Il avait donc raison... Tu doit me détester maintenant...Je ne suis pas assez forte pour être Raikage. Je suis désolée, pour tous ce que je t'es fait, comme t'avoir blesser..."

Miki n'allez peut être bien comprendre, enfin, vive le manque de confiance plus l'autre abrutit. La brunette trembla de tous ses membres, se détestent au plus profond elle même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
avatar
Miki
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'ANBU
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 199
Date d'inscription : 10/09/2007
Village : Kumo
Armes : Nyah èwé
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Lun 10 Déc 2007, 02:28

"Ne me compare pas à Keitaro !"

La chose à ne jamais dire, lui dire qu'il lui ressemblait. Il le détestait, le maudissait, le méprisait. Jamais sa rancune envers lui ne faiblissait. De jour en jour, il se bouzillait à cause de lui. Juste parce qu'il n'était pas foutu de le laisser en paix et vivre sa vie tranquille. Il ne fallait en aucun cas, lui rapellé qu'il était une partie de sa personnalité.
En tout cas, il connaissait son nom. Et inconsiement il venait de l'apprendre à Nanami. Elle connaissait donc l'identité du fameux psychopathe complément déjanté qui se cachait sous la carapace bourré de kawaiisme de Miki. [mission #1 complet]

Miki aurait bien voulu lui grogner dessus quand elle vint s'assoir à ses côtés. J'aime bien les perso' qui grognent, c'très bestial, m'enfin bref. Son menton se vit relever par le doigt de la brune. Il n'essaya pas de l'en empêcher ... quoi qu'il aurait certainement due.

Une deuxième taloche lui arriva sur la joue. Et une deuxième stupéfaxion l'envahit. Il se dressa sur ses papattes en secouant les bras comme un furibond. Elle avait pété une durite la Raikage ?
Miki ne pigeait pas sa réaction. Le fait est que sa joue commençait à lui faire mal. Elle chauffait, ce qui ne le laissa pas sans dommage. Il frotta sa frimousse endolorit et la gratifia d'un gémisement déliberé [mission #2 complet, en transformant un peu].


"Nyah, mais t'es malade >o< !"

Le blondinet lui lança un regard interrogateur lourd en reproche. Elle l'aimait bien ? Alors à quoi rimait ses giffles ? Il allait pas mieux comprendre de la sorte. Ou bien il avait fait le con ...
Tout lui semblait si différent, comment ça changeait ? Il voulait juste qu'on lui explique. Il était un voyageur sans bousole ! (nom d'un tableau) ou un enfant perdu à une station de métro (parce que j'avais rien d'autre à dire XD) [mission #3 complet]


"Quel belle preuve d'amour, bravo !"

Il ajouta ça d'un ton sarcastique, pas vraiment d'humeur à jouer les bons enfants sages. C'était vrai que lui balancé des baffes n'était pas une solution très ... expressive disons. Du moins, pas pour se genre de témoignage.

Miki arrêta de parler et constata que Nanami tremblait. L'état des choses prennait des tournures ennuyante, dans le sens très génante. Le blond resta bête un moment, à la regard dans une perplexité sans borne.Tu veux faire quoi dans ses cas là ?
Le jeune homme glissa sur le canapé sans quitté la brune des yeux. Elle avait l'air si fragile comme ça, s'en était déstabilisant. Il passa avec hésitation un bras par dessus son épaule et empoigna sa main en tremblant légèrement. Stress total et fièvre qui monte [mission #4 complet] Calme toi putain !


"Nana-chan ?"


Oh, il l'a appellé avec un surnom ! C'est trop mignon ~ >w< !! Le blond ne savait pas comment elle allait réagir mais au point où ils en étaient. Une baffe en plus ou une baffe en moins n'allait pas faire changer grand chose XD ! Miki mordilla sa lèvre inférieur avec appréhension en s'enfonça dans le canapé sans quitté la main de la Raikage. De l'autre côté, il entremella ses doigts avec quelque cheveux brun de la demoiselle et joua avec distraitement.

"C'pas bien grave, j'ai vu pire ... Mais te rabaisse pas à cause de moi. T'es très bien comme Raikage X3 !"

Miki esquissa un sourire perdu dans un alliage de mélancolie et d'admiration. Si, si il l'avait toujours admiré.

"Change pas ..."

Docilement, il posa sa tête sur son épaule en glissant doucement le long de son bras (ben oui, il est étalé dans le canapé). Sans s'en rendre compte, il embarqua avec lui un bout de la manche de la jeune fille, dénudant un peu son épaule. Lalala ~ C'est pour le fun u_u
Revenir en haut Aller en bas
http://high-school-of-love.keuf.net
Nanami
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Raikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2007
Village : Kumo
Armes : Katana =D
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage Lun 10 Déc 2007, 03:48

Keitaro, alors qu'il s'appeler ? Cet enfoiré. Comment connaissez t'il son prénom, pouvait il se rencontrer ? Ou bien Miki avait vu la scène, impossible. Oui Miki l'avait mérité la deuxième peut être pas la première, mais peut être était une vengeance contre kei'. Il fallait qu'elle trouve le moyen de lui faire mal, il devait bien l'en avoir un. Peut être Miki savait ses faiblesse. Tout le monde à ses faiblesses.

Après s'être confesser, elle sentit une main autour de ces épaules, attrapant sa main. Elle la serra un peu plus, cela la rassurer. Son surnom la fit rougir et elle cacha son visage en le mettant plus bas et soufflant sur le haut de son corps. Ses mots lui fit vraiment plaisir, un grand sourire au lèvre, elle avait envie de le crier par la fenêtre. Parfaitement par la fenêtre [mission # 1 complet] pour que tout le monde l'entende! Au diable les gens, au diable leurs jugement.


"Merci, beaucoup."

Tournant à demi, Nana-chan lui fit un regard de remerciement, petit sourire et tout >w<. Le specimen [mission # 2 complet] accoter d'elle enfin plutôt la tête sur son épaule faisait glisser son t-shirt pensant que c'était d'abord qu'il le faisait exprès. Sursaut et tournement de violent vers le coupable sa tête qui embarque tout. Un lourd reproche s'abattit sur lui, genre hey quesque tu fabrique ?

Je suis pas si naïve que ça ! [mission # 3 complet] Nanami lui tira la langue et remonta la manche de son t-shirt. Quel provocation vraiment, quoi ton truc ces pas ce soir ? xD Du coups son teint avait repris, elle se senter beaucoup mieux pour le coup qu'il l'a une ou deux minutes. La raikage s'appuya sur Mi-chan, et leva les bras au ciel, et s'arrêta sur la fenêtre plonger dans le noir. QUOI FAIT NUIT ?


"Déjà si tard ? Ca te dit une escapade dans la foret ?"

[mission # 4 complet ] La brunette se releva lâchant donc Miki, se tournant vers lui un regard de défit. Elle rêver [mission # 5 complet] peut être de truc pas saint dans la foret, pour le coup je vous le dit pas =P. Eh bah je fais ce que je veux avec mes cheveux.

Kei' c'est un avertissement: Je trouvais comment te vaincre et je libérer Miki et plus aucune fille te connaîtra, je serais la dernière je te le promet. Cherchant des yeux une veste, elle en trouva une sur sa chaise, restons dans le noir mes amis, mais oui qu'elle porte de la couleurs u__u. Et à l'intérieur du sien il l'a une dague, comme ça près à dégainer je te tire dessus. Plus ses kunai qui traîné dans ses chaussette et normalement dans une pochette arrière.


"Hey matelot ! Tu crois que je prend mon arme ?"

La brunette lui montra son katana qu'elle accrocher à son dos par une superbe lanière marron. Et sa lame elle l'astique tout les jours xD.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alchemist.darkbb.com
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Le super bureau de la Raikage

Revenir en haut Aller en bas

Le super bureau de la Raikage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» Bureau du maire
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Nouveau super pack de clan !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puissance-Naruto V 1.1 :: Hors-RPG :: Corbeille-