AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion


Partagez|

Surf sur palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Shin'ichi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Yukikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 23
Date d'inscription : 07/02/2008
Village : Yuki
Armes : Mise à part la tyrannie ?
Fiche RPG

MessageSujet: Surf sur palais Dim 17 Fév 2008, 20:27

Normalement un palais devrait être royal, solennel, calme. Peut-être dans vos rêves, je n'irais pas vérifié. A Yuki, c'est légèrement différent, surtout pour le Yukikage.
Mister Shin'ichi faisait les cents pas depuis un bon quart d'heure dans son bureau. Cela faisait un petit bout de temps que le pays était plonger dans une ambiance de paix affolante. Pas un chat, pas un problème. Même pas une petit bataille dans un coin de rue avec trois gamins à taper. Rien ! Calme plat ! Pour un vilain garnement tel que Shin', c'est l'apocalypse, on s'emmerde ro-ya-le-ment !
Alone in his big euh ... palais ! Le Yukikage s'appuyait à une fenêtre glacer pour observer son pays enneigé, à un autre moment, il s'asseyait sur son bureau en soupirant bruyamment et quand l'occasion se faisait, il sautait sur sa secrétaire qui passait déposé des papiers en gueulant comme un sauvageon (Nanaoooooooooooo ~). Mais là, après dix minutes s'en une visite ni un papier à regarder, il faut dire que sa patience était arrivé à son terme.
Et qu'est ce qu'on fait qu'on en s'ennuie dans un palais glacé ?

Palais glacé ?
Ohoh |-3 ! Shin'ichi passait une main dans sa chevelure blanche comme neige et sautilla d'un air sournois jusqu'a sa grande porte en bois massif ornée de dorure scintillant au côté des murs glacer. Si c'est pas beau ! Il entrouvrit la porte et passa le bout de son nez dedans. Evidemment, il avait fallu que deux gardes soit posté devant. Jamais tranquille ... Enfin, tranquille. Quand ça l'arrangeait quoi ! C'était sa secrétaire qui avait tenu à poster des gardes devant les entrées, comme si Shin'ichi n'était pas capable de se débrouiller tout seul. Ignorante.
Le plus clair de son temps, les gardes n'étaient qu'un encombrement environnent. Shin' préférait se charger lui même des intrusions que d'entendre des ronflements continue devant sa porte. Il se passe tellement rien - ou les gens ont peur de lui - que dans le palais, on entendrait volé une mouche. Sauf en bas, ou ça rentre, ça sort et ça court. Le bureau était au troisième. Le deuxième étage était déjà bien assez dur d'accès alors pour celui destiné au Yukijage, c'était mission impossible.

Pour revenir au sujet, m'sieur l'albinos balaya la porte qui tapa contre le mur dans un grand fracas, de quoi alerter tout le batiment. Niveau discretion, c'était pas top. Les deux gardes sursautèrent et tremblèrent de tout leurs membres en se retournant vers leur Yukikage. Soit le choc les avait tirer de leur sommeil avec stupeur, soit il était tétaniser à la vue de Shin'. Le jeune homme leur offrit un sourire chou est un signe de main sarcastique. Ce qui signifie ?
Avec rapidité, Shin'ichi tapa dans des points précis des deux gardes et pan ! Ca tombe comme des mouches ! Enfaite, c'est le 'magic touch !'


" De la rigolade XP ! C'est quoi c'est garde à la con >.< ! "

C'est vrai qu'avoir des gardes comme ça, c'était franchement petit niveau défense. On va pas demander comme Henri IV et JFK sont mort ! Bande d'empoté même pas foutu de s'assurer de la protection de leur dirigeant !
La voie étant libre, Shin'ichi disposait d'un court instant pour se défouler. Avec le vacarme causer, la solitude n'allait pas rester longtemps. Bientôt, plein de petit marmot allait surgir des escaliers et la secrétaire en jupe courte et lunette allait lui sauter dessus pour pleurer sur son épaule (ou le taper sur elle grillait la supercherie.) Petite nature que vous êtes.
Shin'ichi dévala le couloir, glissa le long d'une grande colonne de glace et fit un dérapage contrôler pour attérir dans l'aile ouest du troisième étage (grave technique XD)

Coup d'oeil à gauche, coup d'oeil à droite ?
Shin'ichi rida (avec l'accent américain, du verbe to ride XD) sur le grand couloir en glace, tailler par obligation de sa part de plein de petit dessin, très jolie.
Le Yukikage se tapa fièrement l'allée entière et biffurca sur une nouvelle embouchure pour recommencer, un vrai merdier ce palais ! De l'autre côté, il entendait déjà la voix aïgue de sa jeune secrétaire entrain de pester contre son supérieur " Mais où est ce qu'il est encore passé >.< !
"

" Ahah, la pauvre X3 ! "

Amie du Yumekasei, bonjouuuuur XD !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rin Tohsaka
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'Akatsuki
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 890
Date d'inscription : 21/05/2006
Village : Aucun
Armes : Mon intelligence :}
Fiche RPG
Feuille de personnage
Relations:
Techniques:

MessageSujet: Re: Surf sur palais Dim 17 Fév 2008, 23:00

Dans la clarté du jour et de la blancheur de Yuki, se trouvait non loin du palais, une jeune femme. Appuyée contre une paroi rocheuse qui paraissait être une espèce de petite grotte, son visage était caché dans l’ombre de la capuche qui se trouvait sur son visage. Elle portait une cape, dans laquelle elle s’était entourée pour ne pas avoir froid. La neige tombait avec douceur sur le sol, sur le palais, sur le village, et même sur le pays tout entier à vrai dire. Ce n’était pas pour rien qu’il s’appelait le pays de la neige après tout… C’était justifier, la pays entier semblait être une immense montagne et un énorme glacier.

Rin avait toujours aimé ce pays. Quelques part, elle s’y sentait bien, et chez soit. C’était à Yuki qu’elle avait tout apprit. Iwa était sa terre de naissance. Et même sa terre tout court, étant donné qu’elle en était la princesse héritière, et que son peuple l’attendait toujours, croyant avec stupidité et détermination qu’elle reviendrait. Certains pensaient qu’elle était morte, d’autres qu’elle avait été enlevé, et d’autres, qu’elle était partie se chercher un mari pour gouverner. Les trois espoirs fondés étaient absolument faux. Elle avait juste quitté son pays, abandonné tout son peuple, dans un pur élan d’égoïsme et d’orgueil. Elle voulait refaire le monde, le conquérir… Et selon elle, ce n’était pas en donnant quelques ordres et en restant les bras croisés, que le monde changerait.

La princesse du pays de la terre fixait l’horizon, haineuse. Ses prunelles bleues lançaient face à elle un regard meurtrier, tandis que ses poings étaient fermés et serrés avec force. Elle songeait à son passé, sa vie au palais de ses parents.

Quelque part, elle trouvait que Yuki lui ressemblait. Il était froid et innacceuillant. Elle était froide et aussi innacueillante. Quoi que…cela dépendait de la situation et de la personne. Mais généralement, elle l’était.

Une brise glacée vint faire balancer sa frange et la sortir de ses pensées. La jeune femme lâcha sa cape, qui retomba derrière d’elle au lieu de la couvrir. Elle se mit à avancer dans la neige, chacun de ses pas s’enfonçant dans la matière en faisant un trou et un bruit très spéciale, que la brune adorait entendre. Elle se dirigea alors vers l’important édifice de glace qui ornait le paysage. Arrivée à sa hauteur, elle voulu entrer mais quatre gardes vinrent lui boucher la route, lui déclarant qu’il était impossible pour elle d’entrer, que c’était une propriété privée et réservée.

La chef de la Yumekasei leva les yeux au ciel, son visage toujours caché dans l’ombre de sa capuche. Les gardes commencèrent à la pousser, délicatement. N’appréciant pas le geste, et même que ces inconnus se permettent de la toucher, ils n’eurent pas le temps de s’excuser que Rin avait planté un kunai dans la gorge du premier et de son autre main, kunai aussi, après avoir prit un peu élan, avait coupé l’artère aorte des trois autres. Le sang des hommes coulant sur ses bras et coulant entre ses doigts, elle retira ses kunai, lécha le sang, et les laissa pour mort.
Elle ouvrit alors les portes, de ses deux mains, et rangea ses kunai. Elle détacha sa cape qui tomba au sol, dévoilant enfin son visage.

Les traits de la jeune femme étaient doux et agréables. Elle était loin d’être laide, c’était certain. Ses yeux bleus reflétait un certain amusement, aucun remord, ou encore aucun regret envers ce qu’elle venait de faire ne pouvait se lire dans son regard, comme si ce qu’elle venait de faire était tout à fait normal, et humain. Ses longs cheveux bruns flottaient avec grâce dans son dos. Rien dans son apparence ne pouvait faire penser à qui elle était vraiment.

Rin s’avança alors, connaissant très bien le palais, elle se mit à la recherche du dit Yukikage, elle ne tarda pas à le trouver et se planta devant lui.


« Tu pourrais dire à tes gardes de me faire un accueil plus chaleureux pour la prochaine fois…Car, ça éviterait quelques pertes parmi eux. Je crains qu’il ne faille que tu envois quelques personnes pour nettoyer ton entrée… »

Elle le regarda, lui sourit et redressa un sourcil, amusée. La Tohsaka se mit à lui tourner autour.
« Les affaires vont bien alors ? Il se peut que j’aille besoin de toi prochainement… »

_________________
Fallenprincess
Even Angels fall...
Revenir en haut Aller en bas
http://alchemist.darkbb.com
avatar
Shin'ichi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Yukikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 23
Date d'inscription : 07/02/2008
Village : Yuki
Armes : Mise à part la tyrannie ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Surf sur palais Dim 17 Fév 2008, 23:47

Lancer à pleine vitesse dans son palais d’amour, Shin’ichi ne faisait pas attention à ce qui risquait de lui arriver en pleine poire. Premièrement, avec le foutoir qu’il avait causé devant son bureau, il était très peu probable de voir des gens dans des couloirs privés. Deuxièmement, si c’était des couloirs privés, pourquoi y-aurait-il quelqu’un ? Simple question de logique, Shin’ connaissait très bien son palais et la population environnante.
Pars ailleurs, il y avait un point qu’il n’avait pas calculé, l’arrivé d’un visiteur inattendu. Comme son nom l’indique, inattendu veut dire que ce n’est pas prévu ! Je vous en apprends des mots, hein ? Débarquer donc d’une sortie venue de nulle part, une tête brune pointa le bout de son nez dans le palais de glace. Le Yukikage tyrannique des lieux pilla brusquement et manqua de s’encastrer dans la jeune fille. En arrêt à quelque centimètre de la dirigeante de la Yumekasei, Shin’ se baissa à sa hauteur et lui offrit un de ses sourires frénétiques.


« Oh, une vieille connaissance =3 ! » Shin’ichi lui pinça la joue d’un air taquin puis lâcha sa joue avec hargne. Encore des gardes dans la mouise ?! « Tu vas pas me faire le coup à chaque fois ?! Je viens d’en mettre deux pars terre – rien de grave – ! » Avant d’ajouter quoi que ce soit, l’albinos frotta son front en fronçant les sourcils. La gueule du désespéré par excellence. « C’est pas moi qui est choisi u_u. M’enfin, si ça peut remettre à Nanao (secrétaire XD) les idées en place. »

Maintenant que la demoiselle lui tournait autour, Shin’ tourna la tête vers elle avec un air mélancolique et haussa les épaules. Un avant goût de sa réponse. Une vie monotone dans un pays enneigé.

« La routine. Yuki est un peu morne c’est temps-ci. »

Sur ce, il poussa un long soupire fatigué. Depuis combien de temps n’y avait-il pas eu un peu d’action ici ? Tout était trop calme. Cependant, Rin semblait venir à son secours. Comme quoi, la chance est toujours là lorsqu’on l’attend.
Shin’ichi se retourna vers elle avec sa face de renard kawaii et lui prit le poignet. Cette fois, attention, remake de valse ! Shin’ichi l’a fit tourner sur elle-même, dos à lui et la plaqua contre lui. Oh yeah ! Sur ce, pour compléter cette petite touche d’affection, il passa un bras autour son coup, l’autre lui tenant toujours le poignet. (J’aime ma clarté phénoménale.)
Si c’est pas trognon. Je sais, on comprend rien xD !


« C’est vrai |-3 ? Besoin de moi dans quel genre ? »

Faut bien se renseigner sur les demandes à l’aide ! C’est important. L’albinos déposa son menton dans le creux du coup de la petite Rin. Si qu’elle est pas choupinette avec sa taille de naine. Non, je dirais pas mes idées fourbes !
Confortablement poser sur Rin, des petits couinements plaintifs (dit comme ça, ça parait bizarre.) résonnait dans le fond du palais. Nanao était s’en doute entrain de dévaler chaque couloir pour retrouver son Yukikage adoré. Si elle débarquait, ça allait encore faire une très mauvaise image. Il pourrait très bien dire que Rin était une adorable jeune fille bien qu’un peu déranger dans sa tête et qu’il allait s’en charger. Ahahah, mais bien sur !
Il resserra doucement sa main sur le poignet de Rin et lui glissa dans le creux de l’oreille :


« Ce n’est pas que l’endroit me déplait mais si tu voulais bien flâner en ma compagnie un peu plus en profondeur dans le couloir, j’aurai moins de problème par la suite … »

C’est quoi cette allusion foireuse avec le couloir ? Non, c’est rien que moi qui vient de me rendre compte des immondices que je bave … Pauvre petit villageois, un vrai Yukikage frivole !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rin Tohsaka
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Chef de l'Akatsuki
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 890
Date d'inscription : 21/05/2006
Village : Aucun
Armes : Mon intelligence :}
Fiche RPG
Feuille de personnage
Relations:
Techniques:

MessageSujet: Re: Surf sur palais Mar 04 Mar 2008, 18:13

La brune lâcha un sourire moqueur en observant le Yukikage piller juste devant elle. Bien sur, cela n’aurait surement pas été aussi amusant si elle se l’était pris en plein fouet. C’était certains. Elle se serait énervée et aurait tout cassé, bah oui, c’est ça aussi les méchants. Ca casse tout quand ce n’est pas content ! Enfin bref, la dirigeante de la Yumekasei lança un regard peu sympathique au dirigeant du pays de la neige lorsqu’il se baissa à sa hauteur. Et oui, cela lui rappelait d’une certaine manière qu’elle était toute petite, fallait écouter ton papa et boire du lait au lieu de faire ta rebelle >_< ! Cependant, le sourire que lui offrit son interlocuteur la remit sur pied rapidement.

« Garde le vieille :X T’as 6 ans de plus grand père ! » répliqua t-elle amusée.

Rin haussa un sourcil et regarda le jeune homme qui se mit à lui pincer la joue. Elle fronça les sourcils et lui dégagea la main avec hâte. Elle détestait qu’on lui prenne ainsi la joue. Ca fait mal ! Un bisou, ok, mais pas de pinçage !xD


« Hey, tu n’as qu’à bien les éduquer ! Je ferai le coup tant qu’ils ne seront pas suffisamment polis à mon gout, cela risque donc de duré un long moment. Quoi que…Si tu te retrouves à court d’hommes à cause de moi, ça ne serait pas très pratique pour certain de nos plans si tu vois ce que je veux dire… Bien, je tacherai de me retenir à l’avenir… Et retiens toi aussi Smile achète un punching ball, je sais pas moi !»

Rin, tournant toujours autour du jeune homme l’écoutait avec attention. Celui-ci ne tarda pas à répondre à la question qu’elle avait précédemment posée. Il s’ennuyait à Yuki ? T’inquiète pas mon petit loup, ce problème sera rapidement réglé ! Si leurs plans se déroulaient convenablement du moins. Alors qu’elle s’était mise à plonger dans ses songes et ses plans de comment conquérir le monde, elle sentit les doigts de Shin’ichi s’emparer de son poignet, la faisant tourner sur elle-même avant de la plaquer contre lui avec ardeur. Assez surprise, bien qu’intéressée, la brune se laissa faire sans se plaindre. Le jeune homme passa son bras autour du cou de la demoiselle, tandis que celle-ci se calla correctement contre son torse, l’entourant de ses bras. Oui, on peut être méchante et aimer l’affection u.u !

« Je dirais dans le genre militaire, mais s’il y a autre chose qui t’intéresse, je suis ouverte à toutes propositions ! |-]»

Alors qu’ils étaient tout mignons et tout bien installé l’un contre l’autre, la binoclarde dites la secrétaire du Yukikage se mit à chouiner, à la recherche de son patron. Le grand aux cheveux blancs-gris ne tarda pas à lui demander si elle voulait bien qu’ils se déplacent pour pas qu’il ait d’ennuis. Hochant la tête, la phrase du couloir lui arracha cependant un sourire moqueur, le double sens était volontaire ou bien ?xD

Rin sortit de l’étreinte du jeune homme et daigna le lâcher, c’est dommage, elle était bien là x) Bref, elle avança jusqu’au fond du couloir, où d’ailleurs, elle eut une illumination en voyant un pilier de glace qui se dressait face à elle. Ohoh, et si on jouait un peu ?:3 Jetant un coup d’œil par-dessus son épaule pour voir si Shin’ichi était bien là, elle se dirigea lentement vers le pilier et se plaça derrière.


« Shiiinn-kunnn ~ »

Au même moment, elle s’accrocha au pilier, dressant une jambe par-dessus et se mit à lécher le pilier. (c’est clair ?xD) Prenant un air des plus provoquant qu’il soit. Béh heureusement qu’elle se pointait pas là, la secrétaire, sinon elle pourrait se poser des tas de questions quand t-a la nature des intentions de la jeune femme XD

_________________
Fallenprincess
Even Angels fall...
Revenir en haut Aller en bas
http://alchemist.darkbb.com
avatar
Shin'ichi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Yukikage
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseNombre de messages : 23
Date d'inscription : 07/02/2008
Village : Yuki
Armes : Mise à part la tyrannie ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Surf sur palais Mer 05 Mar 2008, 23:59

« Les six ans de plus, ma belle, je les gagne en règne. »

On voit que y'en a qui sont content d'avoir le pouvoir. C'est très mignon tout ça mais en attendant, y'a toujours des gardes qui se perde. Rah, je vois qu'il y a du relâchement dans l'emploie, c'est pas jolie jolie tout ça. C'est bien beau de plaindre ces chers kages mais au fond ils fichent rien. Glandouille, glandouille, regarde un peu la paperasse, glandouille, glandouille, glandouille, Ah ! C'est l'heure de rentré ! Et quand il s'agit de se taillader de ses fonctions administratives, y'a du monde au portillon ! Pfff, c'est ça les dirigeants et autres chefs de grosse boite. On peut plus leurs faire confiance.

« Aurais-tu, ma chère Rin, la patience de les laisser en paix ? Tu sais très bien comment c'est un montagnard. Grand, costaux, rustre et un poil revêche. » Avant de continué, il entoura les épaules de Rin avec un bras et fit un mouvement linéaire devant elle, du genre 'Attend, je t'explique'. « Ce qu'il te manque, c'est la vie au milieu du peuple. Eh oui, la principauté n'a pas l'air de t'avoir laisser que du bon ... Pauvre enfant, qu'est ce qu'on va bien pouvoir faire de toi ? » Il enleva son bras et lui tappa sur l'épaule d'un air bourru. Genre, Ah ma vieille keupine ! « Ahah ! Je plaisante xP ! »

Je vois que ça rigole bien. Vous êtes des rigolos à Yuki, même si tu offres aux autres une image très stéréotypés de ta contrée enneigé. M'enfin, ça c'est part manque de reconnaissance envers les montagnard. Rien de plus qu'un règlement de compte.
Attaquons nous à la suite du programme si vous le voulez bien et reprennons un peu avant l'accolade de la Tohsaka sur le Yukikage. Juste après leurs petites phrases. Au sujet des petites « propositions. » Shin' s'interrogea lourdement sur le fond des idées de la demoiselle. Si elle est ouverte à d'autre propositions mais où va le monde ? La jeune fille avait la réputation d'être une nymphomane de caractère et avec le temps, ça n'allait pas en s'arrangeant. Quand on y pensait bien, ça n'allait surement pas s'arranger ! Les méchants sont toujours bourrés de vices, mécréant. Mr. Murakami baissa les yeux d'un air distant et mit ses allusions de côté pour le moment, il y a un temps pour tout mes enfants ! Là, on parle affaire.
Militaire donc. Ca risquait d'être amusant, d'autant plus qu'il se dorait la pilule à Yuki, voilà qui allait faire bouger son quotidien ! Est-ce que sa requête avait un rapport avec la Yumekasei ? Peut-être en vue des conflits permanent entre les pays externe à Konoha. Ou encore était-ce que sujet des alliances. Tout était si prévoyant et pourtant si inattendu. C'est ça l'effet « Rin » !


« Conflit entre pays ? Aide à la Yumekasei ? Acte de traitrise envers mon pays ? Tu vas me faire jouer sur quoi cette fois t_T ? » S'empressa t-il d'ajouté d'un air moqueur.

Donc nos mignons tourtereaux (je m'en tape je bas tout le monde avec Nana~neechan ... tu l'as dit toi même.) flânèrent vers le couloir en perpendiculaire à leur emplacement – mot savant pour se la péter xD – Secrétaire oblige. Elle était bien mignonne mais malheureusement, un peu encombrante et fouineuse. Si ce n'était pas la compassion qui le gagnait, Shin'ichi s'en serait peut-être débarrasser, tout ceci en feignant de dire qu'il s'agissait d'une attaque ennemie ! Ahahah, que c'est bon d'abuser du pouvoir administratif.
Shin' laissa la brunette partir devant, mieux valait qu'on ne les voit pas ensemble. Sur ses derniers instant en sa compagnie 'proche', le jeune homme de vingt-cinq pige jeta un regard furtif par dessus son épaule et inspecta l'horizon. Encore personne mais dans quelque instant ça allait affluer dans tout les sens avec des alertes dans le genre 'Mon vilain Yukikage à encore eu l'idée de se faire la malle !' Désolé ma belle, tu vas devoir t'y habituer. En revanche, Shin' ne se faisait pas trop de soucis car nous avons devant nous mes chers amis un expert du genjutsu. Monsieur le Yukikage leva sa main devant l'entrée du couloir et fit des signes d'une seule main – un ancêtre cousin éloigné de Haku – puis, un léger trouble se fonda dans l'atmosphère, mais uniquement visible à ses yeux et à ceux qui se trouvait de l'autre côté de cette petite barrière. Ca mérite une petite explication, non ?

Cette petite barrière mes enfants et issu d'un genjutsu – comme je le disais avant -, il a pour intérêt de dissimuler certaine entrée, passage ou issue. Si quelqu'un venait à pénétrer (je kiffe ce mot xD) à l'intérieur, il donnerait l'illusion de rentrer dans le lieu mais totalement vide, sans personne. Ici donc, Rin et Shin' sont cacher des autres. Personne and alone in the dark ! Pratique non =) ? Vous suivez pas, hein XD ? Laissez tomber, le dur métier de Kage n'est donc pas fait pour vous 8D.

Shin'ichi posa un sourire rassurer et fière sur sa bouille de renard. Aucun doute à se faire sur leur futur. Les deux jeunes traitres (n'est ce pas xD) étaient donc en sûreté et bien protéger de toute attaque extérieur ... Enfin presque, le genjutsu n'était pas éternel, une dose de chakra était prédéfini avant (la dose de chakra est convertit en temps, oulà, je vois que c'est trouble dans vos tête xD !)
Pour conclure, il leva un bras au dessus de sa tête pour s'étirer et se retourna vers Rin à l'appel du « Shiiin-kuuun ~ » XD.

« Moui x'3 ? »

Or, dans un petit contre temps, l'albinos eut un léger blocage compulsif XD. Devant lui se trouvait une ravissante demoiselle accrochait contre une colonne de glace, à lécher le pilier. Jolie spectacle, il le reconnaissait, bien qu'un peu déroutant. Son bras retomba doucement sur le côté tandis qu'il ne détachait pas son regard de la brune. Puis finalement, il baissa la tête et arrangea un genre de rire assez sarcastique. Dans un grand élan de désintérêt fictif, parce que s'est faux xD, il passa devant la demoiselle et lui infligea une petite pichenette dans le front. Une taquinerie mesquine.

« Tss =P. Attention où ta langue va restée coller ! » (rester coller, tu l'accorde comment dans ce cas là XD ?)

Shin' chérie lui tira la langue à son tour car pour lui, la sienne était en sécurité. Voyez vous, maîtriser la température et les intempéries c'est bien jolie ! Ok, ça utilise pas mal de chakra mais dans certain cas, on ne s'en plaint pas. Il aurait également pu lui coller la langue en gelant tout, mais on peut plus jouer après, c'est pas marrant |-) Or ! Quelque chose de marrant à faire était plus approprié, vapeur, vapeur ~

Automatiquement, entrant dans une sorte de transe temporaire, Shin'ichi réchauffa l'intérieur du couloir et laissa de la vapeur brumeux s'élever des rempart du palais. Désolé pour les architectes qui se sent énerver sur la décoration et les sculptures, on les payera en heure sup' ! C'est pas un problème ça. Ceci étant fait, le couloir fut plonger dans une ambiance assez chaude ressemblant à un sauna, on voit pas à plus de trois mètres. Si c'est pas mignon.
Le Yukikage, releva sa bouille vers Rin et se pencha sur la colonne. Gardant cette air distant mais si demandeur – c'est si facile d'avoir des apparences – il glissa son doigt contre le pilier. Si proche et pourtant si loin ~
Il fallait prendre soin de ne pas la toucher. C'est mieux de la laisser baver xD.


« Dites donc Princesse (Monsieur à ses sources). La température montante serait de votre faute ? »

[J'ai pas envie de me relire, trop long xD]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Surf sur palais

Revenir en haut Aller en bas

Surf sur palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puissance-Naruto V 1.1 :: Hors-RPG :: Corbeille-